Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Le sucre, un ennemi de la santé

Le sucre, un ennemi de la santé

4 éléments 

Le sucre est si bon! Il est toutefois recommandé de le consommer avec modération. Car le sucre est responsable de bon nombre de maladies, telles que le diabète et l’hypertension. Le problème, c’est qu’il est omniprésent dans notre alimentation. Les boissons gazeuses et les sucreries sont très accessibles. Les produits transformés en contiennent en bonne quantité.

Photo : Le sucre est ajouté dans de nombreux produits transformés. - iStock

L'herbe à sucre aztèque permet de produire l'hernandulcine
L'herbe à sucre aztèque permet de produire l'hernandulcine   Photo : Le jardin ethnobotanique

Dès les années 80, les scientifiques savent que le sucre est responsable de maladies cardiovasculaires, de l’hypertension et du diabète. L’industrie alimentaire part alors à la recherche de produits de substitution, tel l’aspartame. Le journaliste Fernand Seguin raconte la découverte d’une plante cultivée il y a longtemps par les Aztèques à partir de laquelle on fabrique un produit au joli nom : l’hernandulcine.

Aujourd'hui la science

Avec : Yanick Villedieu (animateur), Fernand Seguin (journaliste)

Différents types de sucre
Différents types de sucre   Photo : iStock

La consommation du sucre est associée à des problèmes de santé tels que la carie dentaire et l'obésité. Mais le sucre blanc, le miel, la mélasse ou encore le sirop d’érable ne sont pas tous équivalents. La teneur en calories, en minéraux et en antioxydants varie beaucoup d’un à l’autre. La mélasse, par exemple, est très riche en fer et contient jusqu'à cinq fois plus d'antioxydants que le sirop d'érable, déjà bien plus recommandable que le sucre raffiné.

Bien dans son assiette

Avec : Sophie-Andrée Blondin (animatrice), Amélie Charest (invitée), Hélène Raymond et Marie-Maude Pontbriand (collaborateurs)

Les jus de fruit de l'industrie doivent être consommés avec modération.
Les jus de fruit de l'industrie doivent être consommés avec modération.   Photo : iStock

« Le maximum, c’est un demi-verre de jus de fruit par jour », affirme le chercheur en nutrition Michel Lucas, qui explique en quoi la consommation de ces boissons peut être néfaste pour la santé. D’une part, la transformation et la pasteurisation nuisent à la qualité nutritionnelle des jus. D’autre part, le sucre consommé sous forme liquide pénètre trop rapidement dans l’organisme.

Bien dans son assiette

Avec : Sophie-Andrée Blondin (animatrice), Michel Lucas (invité), Claude Brunet, Hélène Raymond et Lionel Levac (collaborateurs)

Les boissons gazeuses contiennent jusqu'à 10 cuillerées à thé de sucre.
Les boissons gazeuses contiennent jusqu'à 10 cuillerées à thé de sucre.   Photo : iStock

La consommation de sucre entraîne des problèmes de santé, crée de la dépendance et engendre des coûts importants pour la société. Pour toutes ces raisons, l’État doit commencer à prendre des mesures pour en limiter la consommation, indiquent les invités de l’animatrice Dominique Poirier. Ils n’hésitent pas à faire la comparaison avec les campagnes antitabac, qui ont permis de réduire le nombre de fumeurs au fil des décennies.

L'après-midi porte conseil

Avec : Dominique Poirier (animatrice), Luc Bessette et Jean Drouin (invités), François Blain (collaborateur)

Santé

Toutes les listes Santé
Pictogrammes illustrant la douleur à plusieurs endroits

4 éléments

Un guitariste et une chanteuse sont assis dans un champs.

3 éléments

Les panélistes de la conférence « La médecine à échelle humaine »

1 élément

Toutes les listes Santé

Chargement en cours