Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

La <em>chick lit</em>&nbsp;: un genre populaire regardé de haut

La chick lit : un genre populaire regardé de haut

4 éléments 

Pour certains, la littérature aigre-douce (aussi appelée chick lit) est une appellation réductrice pour désigner un genre paralittéraire, alors que pour d’autres, il s’agit bel et bien de littérature. Est-ce vraiment une invention si récente? Deux écrivaines qui se revendiquent du mouvement, une lexicologue et une critique littéraire, analysent le phénomène.

Photo : L'auteure et scénariste Rafaële Germain - Sarah Scott

La littérature compte bien des branches.
La littérature compte bien des branches.   Photo : iStock

La lexicologue Monique Cormier définit ce qu’est la chick lit, en donne des exemples d’ici et d’ailleurs et propose quelques appellations françaises possibles pour nommer cette branche bien particulière de la littérature, entre « littérature bonbon » et « littérature de poulettes ».

Médium large

Avec : Catherine Perrin (animatrice), Monique Cormier (invitée)

L'auteure Rafaële Germain
L'auteure Rafaële Germain   Photo : Radio-Canada/Mathieu Arsenault

La pionnière réticente de la chick lit au Québec, Rafaële Germain tente de définir ce genre littéraire. Elle parle également du processus qui l’a menée à la forme finale de son premier roman, Soutien-gorge rose et veston noir, que son éditeur lui a commandé, flairant le potentiel romanesque de ses chroniques dans La Presse.

Médium large

Avec : Isabelle Craig (animatrice), Marc Pistorio, Chantal Lamarre et Jici Lauzon (chroniqueurs), Rafaële Germain (invitée)

L'écrivaine Nathalie Roy
L'écrivaine Nathalie Roy   Photo : Sarah Scott

Catherine Lachaussée reçoit Nathalie Roy, ancienne journaliste devenue romancière, pour parler de La vie épicée de Charlotte Lavigne, une trilogie de romans fermement ancrée dans la chick lit. On y suit l’héroïne éponyme, recherchiste pour la télé dans la trentaine, qui navigue les amours tumultueuses entre les soupers qu’elle cuisine avec doigté, le bon vin et les amitiés fidèles.

Ça me dit de prendre le temps

Avec : Catherine Lachaussée (animatrice), Nathalie Roy (invitée)

Patricia Powers
Patricia Powers   Photo : UQTR

La chroniqueuse Patricia Powers fait le compte-rendu du roman Peur de rien de Gail Parent, qui remonte à 1981 et dont la traduction française venait alors tout juste de paraître en 2011. L’animateur Frédéric Laflamme la taquine un peu sur le sujet et sur le genre littéraire, mais le livre est finalement recommandé aux femmes comme aux hommes, qui peuvent vouloir « sortir des lectures du type Aventure chasse et pêche. »

Chez nous le matin

Avec : Frédéric Laflamme (animateur), Patricia Powers (chroniqueuse)

Arts

Toutes les listes Arts
De jeunes artistes prometteurs!

5 éléments

Ky Nam Le Duc

7 éléments

Le cinéaste Pierre Falardeau en 2009

1 élément

Toutes les listes Arts

Chargement en cours