•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grande série

J'avais 20 ans

Accueil - J'avais 20 ans

Avoir 20 ans en 1945 ou en 1988, c'est à la fois différent et semblable. C'est aussi souvent révélateur de ce que réserve l'avenir. Qui étaient Lucien Bouchard, Denise Bombardier ou Guy A. Lepage à 20 ans? Quels étaient leurs rêves et leurs engagements? Cette série fait revivre l'année des 20 ans de personnalités publiques qu'on découvre sous un nouveau jour, avec en toile de fond les événements marquants de l'époque.

Série diffusée du 17 février au 3 mars 2007 et du 19 avril au 7 juin 2008

Épisodes

  • En 1959, la société québécoise est en pleine ébullition, mais celui qui deviendra premier ministre du Québec n’est pas très inspiré par la politique provinciale. À 20 ans, Lucien Bouchard quitte sa famille pour étudier le droit à Québec. Ce garçon extrêmement sérieux, comme il se définit lui-même, se préoccupe davantage de son emploi d’été et du mariage.

    J'avais 20 ans11 février 2015
    Avec : Claude Charron (présentateur), Lucien Bouchard (invité), Jacques Bouchard (réalisateur)
  • « À 20 ans, j’étais comme une rivière au printemps sur le bord de l’embâcle, j’étais un volcan qui grondait, prêt à exploser », avoue Marie Laberge. C’était en 1970, et elle reste convaincue que c’étaient les meilleures années pour avoir 20 ans. Révolution sexuelle, féminisme, manifestations étudiantes, Marie Laberge a pleinement profité de cette époque de bouleversements, et avait déjà la soif d’écrire.

    J'avais 20 ans11 février 2015
    Avec : Claude Charron (présentateur), Marie Laberge (invitée), Jacques Bouchard (réalisateur)
  • Le référendum, la création de Rock et Belles Oreilles et la mort de sa mère sont trois événements marquants de la vie de Guy A. Lepage, tous arrivés l’année de ses 20 ans. L’étudiant en communication à l’UQAM est à l’époque « un gars plutôt rebelle et très intelligent ». Il participe à la création de RBO, et ce qui était au départ un projet d’émission de radio communautaire pour un stage de 13 semaines va finalement durer 15 ans.

    J'avais 20 ans20 février 2015
    Avec : Claude Charron (présentateur), Guy A. Lepage (invité), Jacques Bouchard (réalisateur)
  • En 1961, Denise Bombardier a 20 ans et la société québécoise est en pleine effervescence. « J’étais farouche. Mes sensations et mes émotions fortes passaient par mon militantisme », confie-t-elle. L’étudiante en science politique rêve d’indépendance d’une façon romantique et sait déjà que son bonheur de vivre passera par les hommes.

    J'avais 20 ans11 février 2015
    Avec : Joël Le Bigot (présentateur), Denise Bombardier (invitée), Jacques Bouchard (réalisateur)
  • Janette Bertrand fête ses 20 ans en 1945, en même temps que la fin de la Seconde Guerre mondiale. « C’est pour moi une époque très noire. Je ne sais pas qui je suis, ce que je vais faire », confie celle qui est alors étudiante en lettres à l’université. Souffrant de tuberculose, elle est hospitalisée plusieurs mois cette année-là. Les livres et son amoureux, Jean Lajeunesse, sont alors son refuge.

    J'avais 20 ans11 février 2015
    Avec : Joël Le Bigot (présentateur), Janette Bertrand (invitée), Jacques Bouchard (réalisateur)
  • « Je rêvais à beaucoup d’originalité. Je voulais trouver ma spécificité, mais je ne voulais pas être seul. » Tel est Wajdi Mouawad à 20 ans, en 1988. Le jeune immigrant libanais, étudiant à l’École nationale de théâtre, rêve de devenir comédien, mais ignore encore qu’il est un créateur. Il porte en lui la fracture de l’exil et beaucoup de colère. Heureusement, il y a Julie, son premier amour.

    J'avais 20 ans11 février 2015
    Avec : Joël Le Bigot (présentateur), Wajdi Mouawad (invité), Élizabeth Gagnon (réalisatrice)
  • Lorsqu’il a 20 ans, en 1967, la politique est déjà au coeur des préoccupations de Claude Charron. Le jeune homme s’inscrit en science politique à l’université et devient membre du RIN, mais vénère René Lévesque. Il découvre le monde en voyageant pour la première fois en Europe. Son amour de la vie, son goût d’apprendre, sa passion du voyage et sa joie de lire sont intacts depuis ses 20 ans.

    J'avais 20 ans11 février 2015
    Avec : Joël Le Bigot (présentateur), Claude Charron (invité), Élizabeth Gagnon (réalisatrice)
  • « À partir de 20 ans, je me suis dit qu’il y avait vraiment des choses qui valaient la peine d’être explorées dans le monde. C’est l’année du changement », confie Nancy Huston. Celle qui voulait en 1973 devenir écrivaine, comédienne ou enseignante part poursuivre ses études à Paris. Elle note tout ce qui lui passe par la tête dans de gros cahiers et milite pour la cause féministe, ce qui la change profondément.

    J'avais 20 ans11 février 2015
    Avec : Joël Le Bigot (présentateur), Nancy Huston (invitée), Élizabeth Gagnon (réalisatrice)
  • À 20 ans, tout semble possible à Alain Stanké. « Mes 20 ans, c’est comme le début de la vie, comme une naissance. Pour moi, tout a commencé en bien à partir de ce moment-là. » En 1954, le jeune immigré lithuanien est au Québec depuis 3 ans. Il apprend le journalisme, le métier de ses rêves, avec Jean-Charles Harvey, son « père spirituel ». Alain Stanké découvre ainsi le monde et s’impose par son audace.

    J'avais 20 ans11 février 2015
    Avec : Joël Le Bigot (présentateur), Alain Stanké (invité), Élizabeth Gagnon (réalisatrice)
  • « L’année 1968 a été fantastique pour moi, parce que mes 20 ans ont coïncidé avec une véritable libération. » À 20 ans, Julius Grey délaisse les groupes militants socialistes, entre en droit à l’université McGill et apprend le français. À partir de cette année-là, la défense de la liberté et des droits de la personne est au centre de sa vie.

    J'avais 20 ans11 février 2015
    Avec : Joël Le Bigot (présentateur), Julius Grey (invité), Jérôme Labrecque (réalisateur)
  • « L’année 1941, c’était le commencement d’une vie à laquelle j’aspirais. À 20 ans, dans ma tête, j’avais toutes les possibilités. » En pleine Seconde Guerre mondiale, Janine Sutto rêve de jouer au théâtre, mais ignore comment s’y prendre. La jeune femme vit chez ses parents, sur Le Plateau, un quartier ouvrier. Cette année-là, tout démarre pour elle.

    J'avais 20 ans11 février 2015
    Avec : Joël Le Bigot (présentateur), Janine Sutto (invité), Jérôme Labrecque (réalisateur)

Vous aimerez aussi

  • Chants de liberté

  • L’amour en série

  • L'appel du Nord