Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Frederic Tremblay
Audio fil du jeudi 13 décembre 2018

Barrages : Jean-Marc Crevier déçu du manque de fermeté d’Andrée Laforest

Publié le

Gros plan sur l'eau qui sort d'un barrage de Rio Tinto
Gros plan sur un barrage de Rio Tinto   Photo : Radio-Canada

Le conseiller municipal de Saguenay Jean-Marc Crevier est déçu de la délicatesse dont fait preuve la ministre régionale Andrée Laforest envers Rio Tinto.

En entrevue à l’émission Y’a des matins, il a laissé entendre qu’il aimerait que la députée caquiste ait plus de mordant lorsqu’il est question de la taxation des barrages hydroélectriques de la multinationale.

Mercredi à Style libre, Andrée Laforest indiquait qu’elle allait rencontrer la direction de Rio Tinto à ce sujet prochainement, mais rappelait qu’il fallait être prudent puisque la multinationale est un employeur important.

C’est peut-être le plus gros employeur, mais ça n’empêche pas d’être capable de retrouver la juste part de tout le monde.

Jean-Marc Crevier, conseiller municipal de Saguenay

En entrevue à Y’a des matins, Jean-Marc Crevier a mentionné faire davantage confiance au premier ministre pour mettre fin à ces iniquités. Il affirme que François Legault est bien au fait du dossier des barrages privés et qu’il ne peut rater cette occasion de travailler pour la région.

Jean-Marc Crevier en entrevue
Le conseiller municipal de Saguenay, Jean-Marc Crevier qualifie de scandaleux le contrat de Me Louis Coulombe. Photo : Radio-Canada

Appui des élus municipaux

De plus, Jean-Marc Crevier assure que tout le conseil municipal sera bientôt derrière lui dans cette démarche.

Le conseil sera unanime dans ce dossier et je pense que ça risque de donner des résultats et surtout de l’argent à Saguenay.

Jean-Marc Crevier, conseiller municipal de Saguenay

Jean-Marc Crevier a lancé un pavé dans la mare cette semaine en demandant à ce que Rio Tinto paie sa juste part de taxes pour ses installations hydroélectriques. Il a fait cette sortie après voir consulté l’étude La fiscalité foncière de la production hydroélectrique au Saguenay-Lac-Saint-Jean, nouvellement libérée d’un sceau de confidentialité.


Chargement en cours