Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jean-Pierre Girard
Audio fil du jeudi 8 novembre 2018

Le restaurant Temaki déménage pour pallier la pénurie d’employés

Publié le

Deux passants devant le restaurant Temaki sur la rue Racine
Une portion de la rue Racine près du restaurant Temaki.   Photo : Radio-Canada

La pénurie de main-d'œuvre touche durement le restaurant Temaki à Chicoutimi. Le propriétaire a décidé de déménager et de réduire de moitié la superficie de son restaurant.

En entrevue à l’émission Y’a des matins, Michaël Tremblay a expliqué qu’il a d’énormes difficultés à recruter des cuisiniers malgré de bons salaires et des conditions avantageuses.

Depuis trois ou quatre ans, c’est rendu l’enfer. Je me tape des 80 heures par semaine pour pallier la situation.

Michaël Tremblay, propriétaire du restaurant Temaki

Comme solution, il a décidé de déménager son restaurant dans des locaux plus petits, toujours sur la rue Racine. Il va aussi mettre l'accent sur les plats à emporter. Le nouvel établissement ouvrira ses portes au printemps aux coins des rues Racine et du Havre.

Présentement, on a peut-être 55 ou 60 places dépendamment de l’agencement des tables et on va passer à 30 ou 35 places. On coupe de moitié.

Michaël Tremblay, propriétaire du restaurant Temaki

Le restaurateur a aussi l’intention d’aménager un petit espace épicerie pour pallier le manque d’espace. On veut prendre notre temps pour faire un resto assez fonctionnel pour que j’aie besoin le moins possible de cuisiniers et de service, explique-t-il.

Chargement en cours