•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle coalition pour protéger le fjord du Saguenay

Y a des matins

Cette émission n'est plus à l'antenne. Elle est remplacée par C'est jamais pareil.

Nouvelle coalition pour protéger le fjord du Saguenay

Audio fil du lundi 5 novembre 2018
M. Barthez posant dans l'entrée de Radio-Canada avant une entrevue.

Adrien Guibert-Barthez est un des instigateurs de la Coalition pour la protection de l'intégrité du fjord.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Une centaine de citoyens se mobilisent pour discuter des enjeux reliés au développement industriel dans le fjord du Saguenay.

La Coalition pour la protection de l’intégrité du fjord est née à la suite de la décision de la ministre fédérale de l’environnement, Catherine McKenna, d’autoriser la construction d’un terminal maritime sur la rive nord du Saguenay.

Des citoyens de différents milieux se mobilisent, mais la coalition n’est pas nécessairement synonyme d’opposition aux trois projets en chantiers, comme celui d’Arianne Phosphate ou de BlackRock.

On ne s’oppose pas fermement à ces projets, mais on se questionne et on informe, a expliqué un des instigateurs de la coalition, Adrien Guibert-Barthez, en entrevue à Y’a des matins.

Le groupe estime que les critiques de ces projets ne sont pas suffisamment mises de l’avant.

Nous voulons mobiliser les gens, les informer sur ce qui se passe réellement en leur soumettant les critiques qui sont formulées, ajoute-t-il.

Les citoyens comptent commencer leur action collective lundi soir, en se présentant à la séance du conseil municipal de Saguenay.

Par exemple, le 12 octobre on nous a annoncé la possibilité d’un projet de gaz naturel liquéfié à Jonquière. On a peu d’informations, mais on veut poser des questions, a-t-il mentionné.

La coalition prévoit aussi organiser une marche de sensibilisation la fin de semaine prochaine.

Ouverture au dialogue

La direction de Port Saguenay assure qu’elle est sensible aux inquiétudes des citoyens et admet que l’information gagnerait à être mieux diffusée.

Nous sommes particulièrement sensibles à l’impact du bruit marin sur les bélugas. Des initiatives conjointes du fédéral, du provincial et des universités sont en place pour documenter cet aspect afin de voir quel impact le bruit peut avoir sur les animaux, explique le directeur général de Port Saguenay, Carl Laberge.

M. Laberge soutient que des analyses faites au mois de juillet permettent d’estimer à 4 % le temps d’exposition au bruit pour les animaux, si les projets d’Arianne Phosphate, de BlackRock et de GNL vont de l’avant dans les prochaines années.

On ne comprend pas encore l’impact de cette exposition au bruit sur la vie des animaux, précise-t-il.

Augmentation du trafic maritime

Port Saguenay admet que le bruit sera causé par l’augmentation du nombre de navires qui circuleraient sur le Saguenay d’ici 2030.

Actuellement, environ 240 navires commerciaux voyagent sur le Saguenay annuellement, c’est moins d’un navire par jour. Si les projets voient le jour, ça viendrait doubler ce nombre à 500 par année, soit 1 ½ navire par jour, ce qui est relativement faible par rapport à sa capacité.

Carl Laberge, directeur général de Port Saguenay

Il ajoute du même souffle que le transport maritime est considéré comme l’un des plus sûrs et des plus écologiques en raison des faibles émissions de gaz à effet de serre notamment.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca