Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jean-Pierre Girard
Audio fil du lundi 29 octobre 2018

Guylaine Tanguay critique sévèrement l’ADISQ

Publié le

La chanteuse sur le plateau des Enfants de la télé.
Guylaine Tanguay   Photo : Fair-Play

La chanteuse country Guylaine Tanguay est déçue de ne pas avoir remporté de statuette dimanche au Gala de l'ADISQ. Elle affirme que l'Académie « n'est pas rendue encore là ».

L’artiste originaire de Girardville était nommée dans la catégorie de l’interprète féminine de l’année, une première pour une chanteuse country. Au départ, cette nomination l’a remplie de joie et d’espoir. J’ai cru à un vent de changement parce qu’on est ouvert pour des styles originaux, éclatés, a-t-elle confié en entrevue à l’émission Y’a des matins.

Bien qu’elle ait participé à l’époustouflant numéro d’ouverture, son nom n’a pas figuré parmi les gagnants d’un Félix. La situation l’a amenée à faire des constats décevants concernant la place de la musique country.

Clairement l’Académie au Québec n’est pas rendue là encore et je ne sais pas si on va y arriver. Les préjugés sont encore très grands.

Guylaine Tanguay

Les gens veulent de la musique country partout, ils veulent mélanger la musique country avec la musique pop, mais je pense que l’Académie ne veut pas de cette musique-là, a-t-elle déclaré, déçue.

Mise au fait des critiques de la chanteuse à son endroit, l'Association québécoise de l'industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (ADISQ) a décidé de ne pas commenter.

Chargement en cours