Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jean-Pierre Girard
Audio fil du jeudi 11 octobre 2018

Bleuets : une bonne saison malgré des prévisions pessimistes

Publié le

Un travailleur récolte des bleuets.
Un travailleur récolte des bleuets.   Photo : Associated Press / Robert F. Bukaty

Les producteurs de bleuets du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont connu une bonne saison malgré le temps chaud et sec qui a causé des inquiétudes.

Les producteurs québécois s’attendent à une récolte de 75 millions de livres, ce qui est nettement plus élevé que prévu. Les bleuets de la région représentent environ 85 % de cette production.

C’est une récolte tout à fait satisfaisante étant donné les conditions climatiques qui ont prévalu cet été.

Jean-Pierre Senneville, Bleuets sauvages du Québec

En entrevue à l’émission Y’a des matins, le président de Bleuets sauvages du Québec, Jean-Pierre Senneville, a admis que les producteurs s’étaient trompés dans leurs prévisions du printemps, ce qui a quelque peu perturbé les activités dans les usines de congélation.

On a commencé un peu plus tard qu’on aurait pu, et ça a mis un peu de pression au niveau de nos usines, dit-il.

Main d’oeuvre

Par ailleurs, M. Senneville affirme que son entreprise n'est pas trop affectée par la pénurie de main-d’œuvre en raison de l'apport des travailleurs étrangers.

Seulement l’an passé, 132 travailleurs mexicains travaillaient pour Bleuets sauvages du Québec.

Ça amenuise beaucoup les problématiques au niveau de la main-d’œuvre chez nous, explique M. Senneville.

Chargement en cours