•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Y a des matins

Cette émission n'est plus à l'antenne. Elle est remplacée par C'est jamais pareil.

Élection dans Chicoutimi-Le Fjord : Catherine Bouchard-Tremblay mise sur le renouveau du parti

Audio fil du mercredi 6 juin 2018
La candidate du Bloc québécois dans Chicoutimi-Le Fjord, Catherine Bouchard-Tremblay

La candidate du Bloc québécois dans Chicoutimi-Le Fjord, Catherine Bouchard-Tremblay

Photo : Radio-Canada

La candidate du Bloc québécois dans Chicoutimi-Le Fjord, Catherine Bouchard-Tremblay, est loin d'être ébranlée par la crise dans son parti et souhaite plus que tout représenter les intérêts de la circonscription à Ottawa. Elle a mis ses priorités de l'avant à l'émission Y'a des matins, qui donne la parole cette semaine à tous les candidats.

Un texte de Roxanne Simard

Catherine Bouchard-Tremblay se lance tête baissée dans la campagne électorale provinciale. Malgré le départ de la chef Martine Ouellet et la décision de l'exécutif régional de ne pas l'appuyer, elle affirme qu'elle reste candidate pour les citoyens.

« Je ne peux pas arrêter de m’impliquer, de vouloir représenter les gens. Il y a des enjeux qui sont vraiment importants à défendre à Ottawa », a-t-elle précisé à l'animateur Jean-Pierre Girard.

Je représente le Bloc québécois, c’est aussi simple que ça. Ce n’est pas Martine Ouellet qui m’a nommée juste comme ça. C’est des militants qui ont soumis mon nom à la chef.

Catherine Bouchard-Tremblay, candidate dans Chicoutimi-Le Fjord

Catherine Bouchard-Tremblay assure qu’elle n’est pas ébranlée par la crise. Elle précise d'ailleurs qu'elle profite d'un soutien important.

« Il y a beaucoup de jeunes qui sont avec moi qui veulent faire avancer les choses. Ce n’est pas comme si j’étais seule. »

La politique ce n’est pas facile, c’est un sport extrême. J’ai l’impression qu’on projette sur moi les émotions des autres. Moi, je suis vraiment dans le positif.

Catherine Bouchard-Tremblay, candidate dans Chicoutimi-Le Fjord

Dossiers et priorités

La jeune candidate compte surveiller de près la négociation de l’ALENA et la taxe de 10 % sur l’aluminium imposée par les États-Unis. Selon elle, ces dossiers risquent de toucher les travailleurs de la région.

« Je ne peux pas rester les bras croisés par rapport à ça et je sais très bien qu’en tant que pays, le Québec pourrait se défendre par rapport à ses propres enjeux, ses propres intérêts. »

Elle précise que la ligne de parti du Bloc québécois colle aux intérêts de Chicoutimi-Le Fjord.

Je vais faire un travail de qualité. Si on prend le dossier de l’ALENA, au Québec et au Saguenay on a des besoins particuliers avec l’aluminium, l’agriculture, la foresterie...

Catherine Bouchard-Tremblay, candidate dans Chicoutimi-Le Fjord

Catherine Bouchard-Tremblay se dit grandement interpellée par les enjeux environnementaux.

Concernant les nombreux projets économiques dans la région, comme Ariane Phosphate et GNL, elle considère qu’il est important que le BAPE fasse son travail.

« Je ne suis pas contre le développement économique, c’est important que ce soit fait dans l’ordre, que ce soit fait pour que ce soit durable », précise-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !