Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jean-Pierre Girard
Audio fil du mercredi 23 mai 2018

L’école Antoine-de-Saint-Exupéry de Chicoutimi a l’appui de sa commission scolaire pour devenir Lab-École

Publié le

Des élèves font une dictée.
Des élèves font une dictée.   Photo : iStock

La commission scolaire des Rives-du-Saguenay espère que l'école primaire Antoine-de-Saint-Exupéry de Chicoutimi sera choisie dans le projet Lab-École qui vise à concevoir l'école du futur.

Mardi, Pierre Lavoie, un des trois instigateurs du Lab-École, a visité l’établissement qui est fréquenté par 200 élèves.

Selon la présidente de la commission scolaire, Liz S. Gagné, l'école est non seulement désuète, mais son emplacement, en bordure du boulevard de l’Université, représente un danger pour les enfants.

Portrait de Liz Gagné dans une salle de conférence.
Liz S. Gagné est présidente de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay. Photo : Radio-Canada/Lynda Paradis

Elle souhaite que les élèves soient transférés dans l'école Marguerite-D'Youville située à proximité.

Liz S. Gagné croit que cette école a le potentiel pour devenir une école du futur. Sur une soixantaine de candidatures, moins d’une dizaine de projets seront retenus.

« On espère faire partie des sept ou huit », de dire la présidente de la commission scolaire.

Pierre Lavoie a indiqué mardi en entrevue qu'il avait eu un coup de coeur pour le projet de l’école Antoine-de-Saint-Exupéry.

Chargement en cours