•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment expliquer les succès du «cinéma d'été»

Y a des matins

Cette émission n'est plus à l'antenne. Elle est remplacée par C'est jamais pareil.

Comment expliquer les succès du «cinéma d'été»

Audio fil du jeudi 8 août 2019
Antoine Bertrand pose la main sur la bouche de Louis-José Houde dans cette photo tirée du film <i>Menteur</i>, d'Émile Gaudreault.

Louis-José Houde et Antoine Bertrand dans Menteur, d'Émile Gaudreault

Photo : Les Films Séville

La période estivale est toujours une saison charnière pour le cinéma. L'exemple du Film Menteur en est un bon avec 4 M$ de recette au box-office après à peine un mois à l'affiche. On reçoit en expert en la matière, le co-animateur du balado Fun-Regarder-Films.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !