•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une voiture en cadeau pour une mère dans le besoin

Y a des matins

Cette émission n'est plus à l'antenne. Elle est remplacée par C'est jamais pareil.

Une voiture en cadeau pour une mère dans le besoin

Audio fil du lundi 8 juillet 2019
Josée Gagnon réconforte un garçon en attente de traitement.

Josée Gagnon de Clowns thérapeutiques Saguenay réconforte un enfant malade.

Photo : Radio-Canada / Vicky Boutin

La cofondatrice de Clowns thérapeutiques Saguenay a réussi à mobiliser assez d'internautes pour amasser de l'argent et acheter un véhicule usagé à une famille dans le besoin.

Josée Gagnon a demandé l’aide du public par l’entremise de sa page Facebook. En très peu de temps, elle a atteint son objectif de 2000 $ et acheté une voiture de seconde main en bon état pour la mère monoparentale.

Il y a des situations qui nous poussent un peu plus. Cette femme, je voulais l’aider parce que je savais qu’elle n’était pas riche.

Josée Gagnon, cofondatrice de Clowns thérapeutiques Saguenay

La maman en question a un petit garçon atteint du cancer. Il doit subir des traitements pour guérir. La dame a dû cesser de travailler pour s’occuper de son fils. La voiture qu’elle possédait n’était plus sécuritaire et il était dangereux de quitter la région pour certains traitements. C’est même le petit garçon qui a demandé de l’aide à la comédienne.

L’automobile que la mère a reçue en cadeau l’a beaucoup émue. Elle était vraiment très très touchée, a raconté Josée Gagnon en entrevue à l'émission Y a des matins. La comédienne a elle-même été très touchée par cette démonstration de générosité.

Il y a quelque chose de magnifique qui se passe et ça fait du bien.

Josée Gagnon, cofondatrice de Clowns thérapeutiques Saguenay

L’argent supplémentaire qui sera amassé servira à acheter des cartes-cadeaux pour l’essence.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !