Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Frederic Tremblay
Audio fil du jeudi 13 juin 2019

Deux municipalités du Bas-Saguenay dénoncent des interruptions d’Hydro-Québec

Publié le

Le maire de Petit-Saguenay, Philôme Lafrance
Le maire de Petit-Saguenay, Philôme Lafrance   Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Les maires de L'Anse-Saint-Jean et de Petit Saguenay demandent le report de deux interruptions de courant prévues le 22 juin et le 20 juillet.

En entrevue à Y a des matins, le maire de Petit Saguenay a mentionné que les dates choisies risquent de nuire aux activités touristiques du secteur.

On s’est dit que si les dates avaient été tirées au hasard, ça n’aurait pas pu tomber plus mal.

Philôme La France, maire de Petit-Saguenay

Le samedi 22 juin précède le jour férié de la Fête nationale du Québec et le 20 juillet correspond avec le début des semaines de vacances de la construction.

La longue fin de semaine de la Saint-Jean-Baptiste pour nous, c’est une très grosse fin de semaine au niveau touristique. On a beaucoup d’excursionnistes qui viennent de la région faire un tour chez nous. Les gens sortent les motos, explique-t-il.

Les interruptions seront d’une durée de 8 h 30.

La coupure est prévue de 4 h 30 à 13 h. Donc, on peut s’imaginer pour des gens qui font de l’hôtellerie qu’il y aura deux repas dans la journée où il n’y aura pas d’électricité, ajoute le maire de Petit-Saguenay.

Disponibilité des équipes

Selon Philôme La France, les municipalités ont demandé des modifications au calendrier des travaux d’Hydro-Québec. Des démarches ont aussi été entreprises auprès du député de Dubuc François Tremblay.

Le maire de Petit-Saguenay estime que la société d’État n’a pas démontré d’ouverture sur un changement de date possible.

On nous a proposé des changements d’heure, mais c’était encore pire, déplore M. Lafrance. On nous a expliqué évidemment que le problème c’est la disponibilité des monteurs de ligne qui sont occupés la semaine et qui doivent absolument mobiliser [...] un samedi pour pouvoir faire l’interruption de service.

La société d’État a planifié ces interruptions pour faire l’entretien d’une ligne de transmission qui alimente Petit-Saguenay, L’Anse-Saint-Jean et le secteur de Sagard.

Hydro-Québec a mentionné à Radio-Canada que des discussions sont toujours en cours avec les municipalités concernées.

Chargement en cours