Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Frederic Tremblay
Audio fil du mercredi 22 mai 2019

Le Zoo sauvage de Saint-Félicien prêt à sauver des animaux du Zoo de Saint-Édouard

Publié le

Le bâtiment en pierre et en bois affiche le logo du zoo.
Le Zoo sauvage de Saint-Félicien.   Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Le Zoo sauvage de Saint-Félicien pourrait venir à la rescousse des animaux provenant du Zoo de Saint-Édouard, en Mauricie, fermé par la SPCA.

Le propriétaire de l’endroit a été arrêté et accusé de cruauté et de négligence envers les animaux.

La directrice générale du Zoo sauvage de Saint-Félicien, Lauraine Gagnon
La directrice générale du Zoo sauvage de Saint-Félicien, Lauraine Gagnon Photo : Radio-Canada/Mélissa Paradis

Selon la directrice générale du zoo de Saint-Félicien, Lauraine Gagnon, des accusations criminelles du genre contre un propriétaire de zoo sont une première au Canada. Elle rappelle que les normes et les règlements sont très sévères pour les membres de l’association Aquariums et zoos accrédités du Canada (AZAC), un regroupement qui ne représente pas le Zoo de Saint-Édouard.

Lauraine Gagnon craint que cette situation déplorable n’apporte de l’ombre à toutes les autres installations semblables à travers le pays.

Elle pense que tous les zoos du Québec seront mis à contribution pour sauver la centaine d’animaux saisis en Mauricie. Le Zoo de Granby a déjà été contacté. Celui de Saint-Félicien est aussi ouvert à l’idée.

Nous allons offrir notre expertise pour les animaux [de la boréalie] afin de trouver un nouveau refuge et d’en prendre soin.

Lauraine Gagnon, directrice générale du Zoo sauvage de Saint-Félicien

De son côté, le Zoo de Falardeau précise qu'il n'a pas suffisamment de place actuellement pour accueillir les animaux rescapés en Mauricie.

Chargement en cours