•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un résident de CHSLD sur deux reçoit son 2<sup>e</sup>&nbsp;bain dans la région

Y a des matins

Cette émission n'est plus à l'antenne. Elle est remplacée par C'est jamais pareil.

Un résident de CHSLD sur deux reçoit son 2e bain dans la région

Audio fil du mardi 30 avril 2019
Une dame dans un fauteuil roulant dans le couloir d'un CHSLD.

Des aînés dans un CHSLD.

Photo : Radio-Canada

Moins de la moitié des résidents en Centre d'hébergement de soins de longue durée (CHSLD) au Saguenay-Lac-Saint-Jean reçoivent un deuxième bain par semaine lorsqu'ils le demandent.

Il s’agit pourtant de l’une des promesses du gouvernement caquiste.

Selon une compilation réalisée par le Journal de Québec, la proportion est de 48 % sur le territoire du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la région.

Le pdg du Regroupement des usagers de la santé du Québec, Pierre Blain, qualifie la situation de catastrophique.

C’est plus que décevant, c’est catastrophique à mon point de vue.

Pierre Blain, pdg du Regroupement des usagers de la santé du Québec

Il rappelle que le taux atteint 100 % dans certaines régions comme la Gaspésie, la Côte-Nord et la Mauricie. Seulement quatre régions du Québec, dont le Saguenay-Lac-Saint-Jean, n'ont pas atteint les objectifs du gouvernement.

Personnel et main-d'oeuvre

Pierre Blain croit que la pénurie de main-d’œuvre a le dos large. Il pense que les centres d'hébergement fautifs devraient revoir la réorganisation de leur personnel.

Il faut qu’on remette en place des façons de faire pour pouvoir offrir ce deuxième bain.

Pierre Blain, pdg du Regroupement des usagers de la santé du Québec

Selon ses observations, les régions qui réussissent le mieux en ce domaine sont celles où la gestion se fait plus localement. Je pense qu’il va falloir qu’on revoie un peu les façons de travailler, conclut-il.

Un recul déplorable, convient le CIUSSS

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean admet que ce recul est déplorable. La solution n'est toutefois pas simple, affirme la directrice adjointe Hébergement et services gériatriques, Dominique Coutlée.

Ça ne relève pas uniquement d'un ajout de personnel. Ça relève aussi parfois d'une réorganisation du travail et parfois aussi d'une réorganisation des installations physiques. [...] Dernièrement, on a fait des rehaussements d'heures travaillées, des rehaussements de postes, ce qui fait que la situation devrait s'améliorer, souligne-t-elle.

Le premier ministre François Legault assure que cette question du deuxième bain, un engagement électoral, demeure une priorité du gouvernement. Il a toutefois admis que les recettes miracles n'existent pas.

On a ajouté déjà 200 M $, donc on a donné le budget au ministère de la Santé et des Services sociaux pour essayer de recruter. C'est sûr que les conditions de travail ont été difficiles dans les dernières années. Il faut essayer de ramener au travail des personnes qui ont pris leur retraite ou qui se sont découragées, affirme le premier ministre.

Le CIUSSS croit que la valorisation de la profession d'infirmière auxiliaire fait aussi partie de la solution.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !