Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jean-Pierre Girard
Audio fil du mardi 23 avril 2019

Peu d’intérêt pour la consultation publique sur la zone ferroviaire de Chicoutimi

Publié le

Une vue de la zone ferroviaire et de l'autogare du Havre.
Saguenay lance une consultation publique pour dénicher une nouvelle vocation à la zone ferroviaire de Chicoutimi. La Ville met aussi à la disposition la plateforme web Bâtissons Saguenay.   Photo : Radio-Canada

La consultation publique sur le projet de la zone ferroviaire à Chicoutimi suscite peu d'intérêt jusqu'à maintenant. Environ 1000 citoyens ont répondu au sondage en ligne, mais la Ville espérait mieux.

Il y a quelques jours, le conseiller municipal Jean-Marc Crevier disait souhaiter qu’au moins 10 % des 144 000 citoyens de Saguenay participent à l’exercice, soit entre 10 000 et 15 000 personnes.

Le conseiller municipal Simon-Olivier Côté s’est montré plus modeste en entrevue à l’émission Y’a des matins. Il aimerait qu’entre 2000 et 3000 citoyens complètent le document.

Il admet que la réponse est timide jusqu'à présent, mais il espère que les citoyens seront nombreux à répondre d’ici la fin de l’exercice vendredi.

Simon-Olivier Côté précise que cette consultation publique n’est que l’un des moyens utilisés par la Ville pour connaître l'avis de la population. Des groupes de discussions restreints sont aussi organisés.

La démarche se terminera en mai avec un appel général de projets. Il y a des comités qui sont formés pour se pencher sur les différentes offres qu’on va avoir de la part des citoyens ou des promoteurs, indique M. Côté.

Chargement en cours