Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jean-Pierre Girard
Audio fil du jeudi 21 février 2019

Des voix s’élèvent encore contre Énergie Saguenay

Publié le

Sylvain Gaudreault en studio
Sylvain Gaudreault, député de Jonquière pour le Parti Québécois et porte-parole en matière d’environnement.   Photo : Radio-Canada

Le député de Jonquière ajoute sa voix aux critiques sur les aspects environnementaux de la future usine de liquéfaction de gaz naturel à Saguenay.

Sylvain Gaudreault démolit l’argument de GNL Québec, selon laquelle le projet Énergie Saguenay sera le plus vert au monde.

On a bien beau vouloir être carboneutre, il reste que sur le fond, c’est de la production d’énergie fossile qui provient en partie d’exploitation non conventionnelle.

Sylvain Gaudreault, député de Jonquière

Au lendemain du dépôt de l’étude d’impact environnemental, Monsieur Gaudreault réitère sa demande d’audiences publiques globales sur le projet, de l’extraction à l’exportation.

GNL Québec soutient qu’elle vendra son produit en Europe, en Asie ou en Amérique du Sud pour éviter la combustion au mazout lourd ou au charbon par exemple, ce qui fait que sur l’ensemble il y a une compensation. Moi je dis : "pourquoi on ne peut pas se laisser influencer par d’autres. Qu’ils fassent leur affaire et nous on va faire la nôtre dans le respect de nos politiques et objectifs environnementaux, a renchéri Sylvain Gaudreault.

À son avis, les défis climatiques et la nécessité de réduire l’empreinte carbone mondiale forceront un virage aux énergies renouvelables plus vite pour tout le monde.

Il ajoute que l’usine Énergie Saguenay produira plus du double de la consommation actuelle de gaz naturel au Québec.

C’est sur cette base que Sylvain Gaudreault lance un appel à une évaluation environnementale globale et plus étoffée.

Chargement en cours