Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jean-Pierre Girard
Audio fil du mardi 8 janvier 2019

Un nouveau camping de la SÉPAQ à Saint-Gédéon d’ici deux ans

Publié le

Une tente de camping dans la forêt près d'un feu.
Site de camping   Photo : Radio-Canada

La Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ) va aménager un vaste terrain de camping au bout du rang des Îles à Saint-Gédéon.

Les travaux sur le site vont commencer à la fin du mois d'août. Déjà, une portion du chemin du Golf est en réparation. Trois trous du parcours de golf ont d’ailleurs dû être déplacés.

Le nouveau camping offrira 150 emplacements de camping, dont 75 dans une première phase. L’ouverture du camping est prévue à l’été 2020.

Selon le directeur du parc national de la Pointe-Taillon, François Guillot, le camping sera situé sur l'ancien camp de touage de Saint-Gédéon, là où on faisait flotter le bois, à l'entrée de la Petite-Décharge.

En entrevue à l’émission Y’a des matins, M. Guillot a expliqué que le site avait beaucoup de potentiel touristique et que ce projet répondait à un besoin exprimé par le milieu.

Ça va devenir carrément un nouveau pôle important du parc, un peu à l’échelle de celui de Saint-Henri-de-Taillon.

François Guillot, directeur du parc national de Pointe-Taillon et des Monts-Valin

Plusieurs personnes se trouvent sur une longue plage. On peut voir le lac Saint-Jean en arrière plan.
Le parc national de la Pointe-Taillon. Photo : Radio-Canada

Au niveau des campings autour du lac Saint-Jean, c’est certain que l’offre ne suffit pas à la demande, mentionne le directeur.

Le secteur où sera aménagé le camping est plutôt rocheux. Il est parsemé de rives sablonneuses et offre une très belle vue sur le lac Saint-Jean.

Camper sur les îles

Le projet s'inscrit dans l'agrandissement de 11 millions de dollars du parc national de la Pointe-Taillon. Le secteur des îles en sera l’attrait principal selon le directeur. On espère pouvoir offrir quelques sites de camping dès l’été prochain sur certaines îles, croit François Guillot.

La tâche est toutefois loin d’être simple. Aménager ces îles requiert une bonne dose d’ingéniosité. Cet hiver, les glaces permettront notamment de transporter plus facilement du matériel sur place.

Chargement en cours