•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La ville de Toronto veut réglementer l'industrie des inspections incendies

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

La ville de Toronto veut réglementer l'industrie des inspections incendies

Rattrapage du mardi 12 janvier 2021
Le logo du service d'incendie de Toronto

Le logo du service d'incendie de Toronto

Photo : Radio-Canada

« Présentement, l'industrie de la prévention des incendies et de la sécurité des personnes, dans son ensemble, est non réglementée », a écrit dans un rapport en novembre dernier Patrick Matozzo, le directeur général de la division Corporate Real Estate Management de la ville de Toronto.

Suivant la recommandation de ce rapport, la Ville va faire des recherches pour réglementer l’industrie et tenir les inspecteurs responsables de leur travail pour le compte de la Ville.

Le rapport a été reçu par les conseillers municipaux de Toronto à la mi-décembre et ses recommandations ont été acceptées par le conseil. Corporate Real Estate Management, qui gère les bâtiments municipaux, propose à la Ville de travailler en collaboration avec le service d'incendie de Toronto et d’autres partenaires, afin de trouver des options pour réglementer l’industrie.

Dans le document qu’il a signé, Patrick Matozzo énumère de nombreux problèmes dans l’industrie. Le Code de prévention des incendies demande aux inspecteurs de système d’alarme d’être qualifiés sans pour autant expliquer ce qui est nécessaire pour être qualifié, note-t-il.

L’Ontario n’a aucun organisme réglementaire ou d’accréditation pour l’industrie de la prévention des incendies et de la sécurité des personnes, à l’exception de dispositions spéciales approuvées par le Bureau du commissaire des incendies

Patrick Matozzo, directeur général de la division Corporate Real Estate Management

Des inspecteurs pas toujours qualifiés

Selon Alain Normand, coordonnateur des mesures d'urgence pour la ville de Brampton et chargé de cours à l'Université York, les inspecteurs en prévention des incendies et de la sécurité des personnes ne sont pas toujours assez qualifiés.

Il y a beaucoup de pompiers retraités qui vont se partir une entreprise en inspection incendies, mais ce n’est pas parce que vous avez été un pompier et que vous savez éteindre des feux, que vous savez comment les systèmes d’incendie fonctionnent, dit-il.

L’expert en mesures d'urgence juge que ce sont des lacunes dans la politique provinciale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi