•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

Coupes en francophonie : la résistance s'organise

Audio fil du lundi 19 novembre 2018
M. Jolin en entrevue dans les bureaux de son organisme.

Carol Jolin, président de l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario

Photo : Radio-Canada

Manifestations, pétitions, vague de commentaires sur les médias sociaux... Les actions se multiplient et « la résistance » s'organise à la suite de l'abolition du Commissariat aux services en français de l'Ontario et l'abandon de l'Université de l'Ontario français.

Les gens sont fâchés, ils sont choqués (...) et ça prend toutes sortes de formes, affirme Carol Jolin, président de l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario (AFO). Ce dernier assistait à une réunion avec d'autres leaders de la communauté franco-ontarienne, dimanche, pour discuter des prochaines actions à entreprendre.

On a parlé d'actions politiques, communautaires et légales... c'est en train de prendre forme.

Carol Jolin, président de l'AFO

Différentes initiatives citoyennes ont déjà été mises en place. Une école à Cambridge doit notamment manifester lundi pour montrer son désaccord aux coupes.

L'AFO veut organiser une manifestation, mais la date et le lieu n'ont pas encore été déterminés. En attendant, l'Assemblée de la francophonie prend part à un important travail de concertation afin de rallier la communauté.

On veut que tout le monde soit là!

Carol Jolin, président de l'AFO

Un militantisme qui renaît de ses cendres

Selon Carol Jolin, les Franco-Ontariens n'ont pas perdu la fibre militante des années Montfort.

La communauté est plus concertée qu'elle n'a jamais été. (...) Les liens sont tissés serré. Pendant l'époque Montfort, il a fallu travailler pour atteindre ça, dit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi