•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment explique-t-on les nombreux bris de conduites d’eau à Toronto?

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

Comment explique-t-on les nombreux bris de conduites d’eau à Toronto?

Audio fil du jeudi 18 octobre 2018
Un chantier de construction de Toronto inondé d'eau.

L’avenue Eglinton à l’est de Mount Pleasant, à Toronto, est inondée après la rupture d'une conduite d’eau.

Photo : Radio-Canada / Camille Feireisen

Le point de congélation vient tout juste d'être atteint. Pourtant, on a déjà constaté trois bris de conduites d'eau principales, en une semaine, sur des artères importantes de la ville de Toronto.

L’avenue Bayview était fermée jusqu’au 14 octobre dernier.

Une partie de l’avenue Eglinton Est a également été touchée, ce qui a causé un affaissement de la chaussée.

La rue Front à la hauteur de la rue Parliament est toujours fermée à ce jour à cause d’un bris de conduite d’eau.

Normalement, ces bris surviennent lors d’importants changements de température, mais ça ne devrait pas être le cas à ce temps-ci de l’année.

De vieux tuyaux

C’est inhabituel et ça augure mal pour l’hiver.

Pierre Filion, professeur d'urbanisme à l'Université de Waterloo

L’urbaniste souligne que les problèmes qui touchent les infrastructures souterraines ne sont pas une priorité pour les candidats aux élections municipales.

Ce manque d’intérêt pourrait expliquer pourquoi il y a peu de fonds pour réparer certains tuyaux de la ville qui ont jusqu’à 80 ans, précise-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi