Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marjorie April
Audio fil du mercredi 13 juin 2018

Coupe du monde 2026 : un impact important, mais pas tangible pour Toronto

Publié le

Des membres des délégations conjointes du Canada, du Mexique et des États-Unis
Des membres des délégations conjointes du Canada, du Mexique et des États-Unis   Photo : Reuters / Sergei Karpukhin

Les matchs de la Coupe du monde de 2026 disputés à Toronto auront un impact positif, mais pas forcément tangible sur la Ville Reine. Milena Parent nous en parle. Elle est professeure agrégée à l'École des sciences de l'activité physique à l'Université d'Ottawa et spécialiste en gestion des grands événements sportifs.

La candidature unifiée du Canada, des États-Unis et du Mexique a été préférée à celle du Maroc pour la Coupe du monde 2026.

Milena Parent affirme que l’impact économique réel de ce grand rendez-vous sportif est difficile à confirmer.

Les conséquences d’accueillir un tel événement sont plus au niveau de la perception de Toronto comme une grande destination internationale branchée à la fine pointe.

L’événement est un véhicule pour la ville pour se montrer dans une image qu'elle veut [se donner].

Milena Parent, professeure agrégée à l'École des sciences de l'activité physique, à l'Université d'Ottawa, spécialiste en gestion des grands événements sportifs, Milena Parent

La Coupe du monde au Canada a un impact sur toutes les parties prenantes, dont Soccer Canada, Soccer Ontario, les clubs locaux et les clubs professionnels.

Tous les gens intéressés par le soccer peuvent bénéficier de cette compétition, mais ce n'est pas sans effort.

C’est un point de levier si on veut développer les infrastructures, développer le sport, développer nos entraîneurs, améliorer la santé de nos jeunes c’est une opportunité, mais il faut travailler pour.

Milena Parent, professeure agrégée à l'École des sciences de l'activité physique, à l'Université d'Ottawa, spécialiste en gestion des grands événements sportifs, Milena Parent

Chargement en cours