•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une gestionnaire d'un hôpital torontois s'inquiète du manque de personnel

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

Une gestionnaire d'un hôpital torontois s'inquiète du manque de personnel

Rattrapage du vendredi 15 janvier 2021
Du personnel médical transporte un patient installé dans un lit médical vers l'intérieur d'un hôpital.

Le Dr Michael Warner, directeur médical des soins intensifs de l'hôpital Michael Garron, a déclaré que les médecins des soins intensifs de toute la province ont été invités à se préparer à avoir recours au triage dans les soins intensifs pour allouer des traitements et des ressources limitées aux patients, suivant un ensemble de critères.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Sarah Downey, présidente-directrice générale de l'hôpital Michael Garron dans l'est de Toronto, indique que parmi les nombreux défis auxquels son établissement fait face, le manque de personnel est l'un des plus préoccupants. De plus, la gestionnaire s'inquiète pour la santé mentale et physique du personnel déjà en place.

Mme Downey souligne qu’il manque de main-d'œuvre pour faire face à la crise sanitaire.

On est en train d’embaucher entre 20 et 40 personnes. Le risque c’est que je les prenne d’autres secteurs qui sont aussi essentiels: des centres d’hébergement de longue durée, des maisons de retraite, parce qu’ils veulent travailler dans un hôpital.

Sarah Downey, présidente-directrice générale de l'hôpital Michael Garron

La présidente-directrice générale de l’hôpital Michael Garron note que les hôpitaux doivent maintenant opérer comme un grand réseau hospitalier plutôt que de façon individuelle pour répondre à la crise. Mme Downey explique qu’elle n’a jamais passé autant de temps à échanger avec des équipes d'autres hôpitaux, allant parfois même d’Oakville à Pickering, pour discuter du déplacement de patients ou encore de la distribution du vaccin.

Sarah Downey, présidente-directrice générale de l'hôpital Michael Garron, à Toronto

Sarah Downey, présidente-directrice générale de l'hôpital Michael Garron

Photo : Courtoisie / Michael Garron Hospital

La gestionnaire révèle que les médecins ont déjà recours au triage de patients dans son établissement de santé.

On est en train de décider quels patients auront une chirurgie, qui peut attendre et on essaie très fort de ne pas annuler [...] mais à tous les jours, je m’inquiète qu’il n’y aura pas de capacité dans mes soins intensifs.

Sarah Downey, présidente-directrice générale de l'hôpital Michael Garron

Quelque 65 patients atteints de la COVID-19 sont actuellement hospitalisés à l’hôpital Michael Garron, ce qui est beaucoup pour un hôpital qui contient 450 lits, selon Sarah Downey.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi