•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 1 cas sur 5 lié à de petits rassemblements privés

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

COVID-19 : 1 cas sur 5 lié à de petits rassemblements privés

Rattrapage du mercredi 2 décembre 2020
Une personne sort d'un centre de dépistage de la COVID-19 à l'Hôpital Western de Toronto.

Le bureau de santé publique de Toronto indique qu'une personne infectée sur 5 a reçu des gens à la maison ou est allée visiter des proches.

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Le bureau de santé publique de Toronto constate qu'une personne infectée sur 5 a reçu des gens à la maison ou est allée visiter des proches. Près du tiers des infections retracées vient d'un contact proche avec un ami ou un collègue de travail.

Jimmy Dikeakos, virologue et professeur associé au département de microbiologie et d’immunologie de l’Université Western, dit qu’il s’agit d’un signal clair que les gens doivent complètement cesser de se rassembler. C’est exactement ce que le virus aime : trouver de nouveaux hôtes et de nouvelles personnes à infecter, explique-t-il.

À la lumière de ces données, le virologue estime que le gouvernement Ford a pris la bonne décision en recommandant aux Ontariens de célébrer Noël avec les personnes qui se trouvent sous le même toit.

Vaccination

Le virologue réagit également au sondage Ipsos réalisé pour le compte de Radio-Canada qui montre que 21 % des Canadiens ne savent pas encore s’ils iront se faire vacciner lorsque le vaccin contre la COVID-19 sera disponible et que 16 % ne croient pas qu’ils le feront. Ça va complètement ralentir notre sortie de la pandémie. Il faut continuer à éduquer les gens et espérer que la plupart de ceux qui pourront être vaccinés seront vaccinés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi