•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hommage au réalisateur Mario Prizek

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

Hommage au réalisateur Mario Prizek

Rattrapage du lundi 30 novembre 2020
Mario Prizek, un réalisateur à la télé CBC, signe un document.

Mario Prizek, réalisateur au CBC, était un pionnier pour la représentation LGBTQ à la télévision des années 1960.

Photo : Robert C. Ragsland

Un événement virtuel rend hommage à un pionnier dans les représentations queer dans les médias.

Il y a 55 ans, une production télévisée à la CBC a présenté pour la première fois des personnages de la communauté LGBTQ à la télévision canadienne.

Cette production de l’époque était signée Mario Prizek. Originaire d’Edmonton, Mario Prizek était un producteur et réalisateur de CBC qui a été un pionnier du milieu culturel.

Il est possible d’avoir un aperçu de son impact sur la représentation des communautés LGBTQ + dans les médias avec la présentation virtuelle du Media Commons de l’Université de Toronto qui compte notamment des archives personnelles de Mario Prizek et l’émission Eye Opener.

Mario Prizek était un personnage assez important et connu, un personnage très imposant sur la scène gaie de Toronto.

Daniel Laurin, doctorant en études du cinéma à l'université de Toronto

Daniel Laurin a fait de grandes recherches dans les archives de Mario Prizek . Il rappelle l'importance de l'oeuvre du réalisateur. Eye Opener était la première fois qu’une émission de télévision présentait deux personnages gais avant même que l’homosexualité devienne légale au Canada.

Le gouvernement fédéral a décriminalisé l’homosexualité en 1969, quatre ans suivant la parution de l’émission Eye Opener.

L’évenement Mario Prizek: A Queer Broadcast Pioneer se déroule le 30 novembre à 18 h. Daniel Laurin discutera de la vie de Prizek avec Daniel Bazuin, l'ancien copropriétaire du magasin This Ain't the Rosedale Library. On peut s’y inscrire sur le site web de l'Université de Toronto. (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi