•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La ville de Pickering se bat contre une plante aquatique envahissante

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

La ville de Pickering se bat contre une plante aquatique envahissante

Rattrapage du mardi 17 novembre 2020
Capture d'écran d'un vidéo de drone survolant la baie Frenchman, à Pickering. On voit des bateaux dans la marina et des plants de myriophylle à épi.

La myriophylle à épi est une espèce envahissante dans la marina de la baie Frenchman, à Pickering.

Photo : YouTube / Glen Dickson

Le temps presse à Pickering pour limiter la propagation de la myriophylle à épi, une plante aquatique envahissante qui ravage la baie Frenchman, une lagune entre l'autoroute 401 et le lac Ontario.

Vous n’avez pas besoin d’être un scientifique pour savoir que notre baie va mourir si des mesures ne sont pas prises, affirme Maurice Brenner, un conseiller municipal de la ville de Pickering.

La ville de Pickering présentera un rapport au conseil municipal en janvier 2021 qui détaillera les solutions à la disposition de la ville et leurs coûts. Tel était l’objectif d’une motion qui a été présentée par Maurice Brenner le 26 octobre, puis adoptée par le conseil municipal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi