•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

Artiste ou activiste, le parcours d’une comédienne noire de Toronto

Rattrapage du mercredi 23 septembre 2020
La comédienne Karine Ricard pose devant un fond rouge.

La comédienne Karine Ricard.

Photo : Avec l'autorisation de Karine Ricard

La carrière de la comédienne Karine Ricard n'a pas toujours été facile en partie à la couleur de sa peau. Elle revient sur son parcours avec Geneviève Langlois.

Des obstacles

En début de carrière, le simple fait de se trouver un agent à sa sortie de l’école de théâtre en 1996 a été un défi. Le premier qu’elle rencontre lui annonce qu’il représente déjà une comédienne noire, avant de la référer à un autre agent d’artiste.

La comédienne raconte qu’elle a souvent eu l'impression de perdre son temps et de se rendre à des auditions simplement pour remplir un quota.

Il y a maintenant 15 ans, Karine Ricard décide de quitter le Québec pour s’installer à Toronto.

Depuis, la comédienne s’est retrouvée sur la scène et devant les caméras. Elle a joué dans plusieurs séries télévisées dont Météo+, Coroner et The Detectives. Elle s’apprête à tourner une émission bilingue pour les jeunes produite par Radio-Canada et CBC.

Aujourd’hui, Karine Ricard, réalise qu’ils ont été peu de sa génération à avoir fait ce métier et avoir représenté les communautés noires.

Je trouve que c'est important pour la prochaine génération de leur montrer qu'on était là. Qu'il y a une histoire des Noirs au Québec et au Canada. Et c'est important pour ma génération de parler, et de dire: “On n’a pas été écoutés, mais on vous passe le flambeau et j'espère que ça va mieux se passer pour vous.”

Karine Ricard, comédienne

Activiste malgré elle

Karine Ricard écrit depuis longtemps. La comédienne n’a jamais voulu être activiste, mais a quand même décidé de mettre sur papier des histoires qui lui ressemblent.

À un moment donné tu fais, y a des sujets qui ne sont pas abordés. J'ai pas le choix, personne n'en a parlé, donc il va falloir que j'en parle.

Karine Ricard, comédienne

Du progrès

Karine Ricard constate une certaine évolution. Elle se réjouit de voir des personnages principaux incarnés par des femmes noires ou des hommes noirs. On commence à nous mettre de l'avant, ajoute-t-elle. C'est super important. On est tanné de jouer les meilleurs amis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi