•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pourquoi la pandémie de COVID-19 suscite-t-elle de la fatigue?

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

Pourquoi la pandémie de COVID-19 suscite-t-elle de la fatigue?

Rattrapage du mercredi 9 septembre 2020
Une femme assise devant un ordinateur portable se frotte les yeux en tenant ses lunettes d'une main.

Une femme fatiguée de travailler sur son ordinateur.

Photo : iStock

CHRONIQUE | Se fatiguer pour être moins fatigué? C'est la logique que suit la docteure torontoise Katherine Rouleau dans sa première chronique médicale. L'une des grandes raisons qui expliquent la fatigue inhabituelle chez la population depuis le début de la pandémie est le manque d'activité physique de tout genre.

On bouge moins de minute à minute puisqu’on travaille de la maison. Au lieu de prendre l’autobus ou le métro, on voyage de notre cuisine, à notre chambre, avance la docteure de l’Hôpital St. Michael, dans la Ville Reine.

Fatigue mentale

Il y a aussi une fatigue mentale qui s’ajoute à celle qui est physique. Inconsciemment, la population a développé une vigilance sous-jacente. On se demande si les enfants et le conjoint sont corrects, si les gens respectent les deux mètres de distance, si l’on va trouver un autre emploi.

Toutes sortes de questions qu’on ne se posait pas avant, puisqu’on le faisait de façon automatique, qui ne sont plus automatiques maintenant, donc qui posent un fardeau psychologique, explique la Dre Rouleau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi