•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 1000 experts signent une lettre pour réduire le financement des services de police au Canada

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

Plus de 1000 experts signent une lettre pour réduire le financement des services de police au Canada

Rattrapage du jeudi 18 juin 2020
Les mots « Defund The Police » (Réduisez le budget de la police) peints sur une rue.

Les mots « Defund The Police » (Réduisez le budget de la police) ont été peints sur la rue menant à la Maison-Blanche, à Washington.

Photo : Getty Images / Tasos Katopodis

Depuis la mort de George Floyd, le débat entourant le financement des services de police a pris de l'ampleur sur les réseaux sociaux avec le mot-clic #DefundThePolice.

Plus de 1000 universitaires et avocats au pays ont depuis signé une lettre ouverte (Nouvelle fenêtre) demandant un définancement de la police pour réaffecter ces ressources à l’éducation, au logement, à des salaires décents et aux initiatives de santé et de sécurité communautaires.

Le professeur à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa Joao Velloso est parmi les signataires de cette lettre. Il partage sa perception de l'enjeu.

Définancer, c’est une question de réallocation des services, de réallocation plus efficace de l’argent des contribuables.

Joao Velloso, professeur à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa

En entrevue à Y a pas deux matins pareils, Joao Vellloso propose différentes alternatives aux départements de police actuels.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi