•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

Une avocate croit qu’il faut diminuer le financement du Service de police de Toronto

Rattrapage du lundi 8 juin 2020
Une foule avec une pancarte.

Un peu partout, de plus en plus de voix s’élèvent pour demander plus qu’une réforme des forces policières et réclament notamment des coupes dans le budget.

Photo : Radio-Canada / Tyson Koschik

Depuis la mort de George Floyd, le débat entourant le financement des corps policiers est au coeur de l'actualité. En 2018, l'avocate plaidante Me Saron Gebresellassi suggérait déjà de revoir le financement du Service de police de Toronto à la baisse, alors qu'elle était dans la course à la mairie de la Ville Reine. En entrevue à Y a pas deux matins pareils, Me Gebresellassi présente son service de police idéal.

[La police devrait] jouer un rôle non violent, jouer un rôle plus communautaire, devrait s’intégrer dans la communauté.

Me Saron Gebresellassi, avocate plaidante
Une femme noire avec des écouteurs sur les oreilles

Saron Gebresellassi, candidate à la mairie de Toronto et avocate

Photo : Radio-Canada

De l’autre côté de la frontière, hier, la majorité de conseillers municipaux de Minneapolis a voté en faveur du démantèlement de leur service de police municipale pour le remplacer par un nouveau modèle de sécurité publique qui serait davantage tourné vers la communauté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi