•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

<em>Chichinette, ma vie d'espionne</em> &nbsp;:&nbsp; un documentaire exceptionnel au Festival du film juif de Toronto

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

Chichinette, ma vie d'espionne  :  un documentaire exceptionnel au Festival du film juif de Toronto

Rattrapage du vendredi 29 mai 2020
Marthe Hoffnung Cohn, personnage central du film « Chichinette : ma vie d’espionne » souriante et décorée de ses médailles militaires

Marthe Hoffnung Cohn, personnage central du film « Chichinette : ma vie d’espionne », réalisé par Nicola Alice Hens

Photo : Avec l'aimable autorisation du TJFF2020 Online Festival

Au programme du Festival du film juif de Toronto, le documentaire Chichinette, ma vie d'espionne raconte l'histoire extraordinaire de Marthe Hoffnung Cohn, une ancienne espionne pour le compte des forces alliées.

Marthe Hoffnung Cohn, qui vient de fêter ses 100 ans, s’est engagée dans l'armée française quand elle avait une vingtaine d'années. Jeune fille juive de Metz dans l’est de la France, elle s’est infiltrée en Allemagne au péril de sa vie et a grugé les Allemands pour récolter des informations capitales qu'elle transmettait aux alliés.

Marthe a sauvé des centaines de vies et, en toute modestie, elle a attendu avant de raconter son histoire extraordinaire. Après avoir écrit son livre Derrière les lignes ennemies : une espionne juive dans l'Allemagne nazie, elle s’est donné pour mission de parcourir le monde pour parler aux jeunes générations.

Ce qui est important, c’est de montrer aux jeunes qu'une personne peut changer des choses, à condition de vouloir le faire et d’avoir le courage de le faire. Ça c’est extrêmement important parce que les jeunes ne se rendent pas compte de leur pouvoir personnel.

Marthe Hoffnung Cohn

La cinéaste Nicola Alice Hens a rencontré Marthe à Los Angeles et, fascinée par son histoire, l’a suivie pendant 3 ans dans ses tournées à travers le monde pour réaliser le documentaire Chichinette, ma vie d'espionne.

Nicola Alice Hens, réalisatrice du film « Chichinette : ma vie d’espionne » derrière sa caméra

Nicola Alice Hens, réalisatrice du film « Chichinette : ma vie d’espionne »

Photo : Site web de Nicola Alice Hens - nicolahens.wordpress.com

La réaction des étudiants quand ils rencontrent Marthe pour la première fois, c’est hallucinant parce que, pour eux, la guerre est quelque chose qui remonte à loin. [...] Ils sont vraiment prêts à écouter son histoire et certains d’entre eux arrivent à réfléchir plus loin pour se dire certains développements dans la société et la politique d’aujourd’hui ressemblent fortement à ce que j’entends de cette vieille dame

Nicola Alice Hens, réalisatrice du film Chichinette, ma vie d'espionne

Marthe vit maintenant en Californie avec son mari, Major Lloyd Cohn, un ancien officier de l’armée américaine. Le couple voyage ensemble aux quatre coins du monde.

Elle reçu des messages des grands de ce monde de France, d’Allemagne et d’Israël à l'occasion de son 100e anniversaire. Un de ses anciens voisins lui a permis de ne pas renoncer à une célébration en bonne et due forme et a organisé un défilé de voitures avec ballons et affiches devant la résidence du couple Hoffnung Cohn.

Affiche du film du film « Chichinette : ma vie d’espionne », réalisé par Nicola Alice Hens

Affiche du film du film « Chichinette : ma vie d’espionne », réalisé par Nicola Alice Hens

Photo : Avec l'aimable autorisation du TJFF2020 Online Festival

Le film Chichinette, ma vie d'espionne est à voir le 4 juin au Festival du film juif de Toronto en ligne.

Entrevue avec la réalisatrice Nicola Alice Hens

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi