•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La société en période de déconfinement: l’analyse de Diane Pacom

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

La société en période de déconfinement: l’analyse de Diane Pacom

Rattrapage du jeudi 28 mai 2020
Beaucoup de gens dans un parc par une belle journée.

Le parc Trinity-Bellwoods de Toronto.

Photo : Dre Eileen de Villa/Twitter

Une fois par mois, depuis l'entrée en vigueur des mesures de distanciation physique, la sociologue Diane Pacom partage ses réflexions sur nos ondes. Celle qui constatait un élan de solidarité collective au début de la pandémie explique en quoi le déconfinement change le comportement des citoyens.

Des milliers de personnes se sont regroupées au parc Trinity Bellwoods samedi dernier pour profiter du beau temps, mais sans respecter les mesures de distanciation physique dans bien des cas.

Je le savais! Je disais tout va changer, ici au Canada, à partir du moment où le printemps et l’été vont arriver [...] Y a toute une nouvelle dynamique qui va s’installer.

Diane Pacom, sociologue et professeur émérite à l’Université d’Ottawa
Diane Pacom, professeure émérite à l’École d’études sociologiques de l’Université d’Ottawa

Diane Pacom, professeure émérite à l’École d’études sociologiques de l’Université d’Ottawa

Photo : Radio-Canada

Selon Diane Pacom, ce comportement s’explique en partie parce que l’humain est un animal social qui est habitué à une certaine proximité physique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi