•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Notre société en pleine pandémie de COVID-19 : l’analyse de Diane Pacom

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

Notre société en pleine pandémie de COVID-19 : l’analyse de Diane Pacom

Rattrapage du jeudi 30 avril 2020
Une femme avec un masque passe à distance d'un banc public où est assis une autre femme qui regarde la ville de Toronto.

La sociologue Diane Pacom s'intéresse au comportement des citoyens en temps de pandémie.

Photo : Radio-Canada / Evan Tsuyoshi Mitsui

Au début des mesures de distanciation physique, la sociologue Diane Pacom a partagé ses réflexions quant aux conséquences sociales de la crise sanitaire mondiale. Sa perception est-elle différente un mois plus tard?

Je me dis que c’est invraisemblable de voir qu’une société libre, une société individualiste comme on l’était jusqu’à maintenant, décide d’accepter ce rôle d’autosurveillance.

Diane Pacom, sociologue, professeure émérite à l'Université d'Ottawa

La professeure émérite à l’Université d’Ottawa croit qu’il y a un parallèle à faire entre l’ouvrage Surveiller et punir, de Michel Foucault, et la situation actuelle, dans la mesure où la population est très docile en se surveillant elle-même.

Mme Pacom est installée dans une pièce sombre dans le cadre d'une entrevue.

Diane Pacom, sociologue et enseignante à l'Université d'Ottawa

Photo : Radio-Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi