•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'OMS est-elle toujours pertinente?

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

L'OMS est-elle toujours pertinente?

Rattrapage du lundi 20 avril 2020
Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus

Photo : The Associated Press / Valentin Flauraud

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a pris une place centrale dans le discours international sur la gestion de la crise de COVID-19. Face à l’attitude ambivalente de plusieurs nations envers l'organisation, on se demande quels en sont les pouvoirs réels?

Anne-Emanuelle Birn, professeure au Centre d'études critiques de développement et à l'École de santé publique Dalla Lana, à l'Université de Toronto, explique que l’organisation n’a pas le pouvoir d'ordonner des sanctions contre les pays qui n'adhèrent pas à ses recommandations de manière volontaire.

Elle ajoute aussi que, même si l’organisation est censée fonctionner selon les principes démocratiques de sa fondation, la situation a changé depuis la réduction des contributions financières des pays.

Les pays ont commencé à […] essayer de gérer [les priorités de l'OMS] selon les priorités des pays et des sociétés transnationales qui ont maintenant une place à la table à l’OMS.

Anne-Emanuelle Birn, professeure au Centre d'études critiques de développement et à l'École de santé publique Dalla Lana

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi