•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Racisme linguistique : une barrière a l'apprentissage?

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

Racisme linguistique : une barrière a l'apprentissage?

Rattrapage du mardi 10 mars 2020
Ilustration montrant des personnes en conversation

Les accents des professeurs sont-ils une barrière à l'apprentissage?

Photo : iStock

Un nouvel article du Eyeopener, le journal étudiant de l'université Ryerson, a dévoilé que les professeurs qui ont un accent reçoivent plus de mauvaises notes que les autres sur des sites comme Ratemyprofessors. Mais la question demeure, est-il vraiment difficile de les comprendre ou est-ce que les préjugés des étudiants sont une barrière à l'apprentissage?

Y a pas deux matins pareils a posé la question à Jeff Tennant, spécialiste en sociolinguistique et professeur associé au département d'études françaises de l'Université Western.

Nous adoptons de façon inconsciente une idéologie linguistique qui [...] mène à des jugements, de la discrimination, de l'exclusion, et je dirais même, du racisme linguistique.

Jeff Tennant, spécialiste en sociolinguistique et professeur associé au département d'études françaises de l'Université Western

II justifie son propos en citant aussi que les recherches de la sociolinguiste américaine Rosina Lippi-Green. Cette dernière avance que le rejet d'accents rejette aussi l’identité la personne à qui il appartient.

L’expert ajoute aussi que ce rejet ignore la responsabilité et le rôle des étudiants dans les communications en salles de classe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi