•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Profiter des réseaux sociaux sans se compromettre

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

Profiter des réseaux sociaux sans se compromettre

Rattrapage du mercredi 29 janvier 2020
Un homme triste consulte son téléphone. Il est assis sur le tapis de son salon consulte son cellulaire.

Malgré les avantages que peuvent offrir les médias sociaux, ils peuvent aussi nuire au bien-être de certains individus.

Photo : getty images/istockphoto / yacobchuk

L'événement Bell cause pour la cause est de retour pour son 10e anniversaire. L'initiative, qui a comme but d'encourager et de déstigmatiser la santé mentale ne semble pas perdre de vitesse.

Dre Katy Kamkar, psychologue au Centre de toxicomanie et de santé mentale de Toronto (CAMH), explique que les réseaux sociaux peuvent avoir un effet néfaste sur notre santé mentale. Elle ajoute qu’ils offrent tout de même certains avantages et qu’il y a moyen d’en profiter sans compromettre sa santé mentale.

Ce qui aide, c'est d’adopter des méthodes qui sont réalistes et qui sont pratiques.

Dre Katy Kamkar, psychologue au Centre de toxicomanie et de santé mentale de Toronto

La psychologue insiste que pour connaître nos limites individuelles, il faut d’abord que l’on comprenne quelle utilisation on fait des médias sociaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi