•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

Comment se prépare-t-on pour le Bocuse d'Or ?

Audio fil du mardi 8 octobre 2019
Le chef Samuel Sirois trempe un ingrédient dans du chocolat fondu.

Le chef Samuel Sirois était de passage à Toronto pour prendre part à un événement culinaire.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Bouchard

CHRONIQUE | Le calendrier s'annonce rempli pour le chef Samuel Sirois. Ce professeur à l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec (ITHQ) ajoute sans cesse des cordes à son arc avec l'espoir de représenter le Canada à la finale du Bocuse d'Or, en 2021. Jonathan Bouchard a profité de son passage à Toronto pour aller à sa rencontre.

Depuis qu’il a remporté la compétition pour devenir le candidat canadien de ce que plusieurs surnomment les « Jeux olympiques » de la cuisine en février dernier, Samuel Sirois multiplie les rencontres et les voyages.

Au cours des derniers mois, il a rencontré d’anciens représentants canadiens au Bocuse d’Or qui ont partagé leurs expériences et lui ont prodigué de précieux conseils. Il aussi rencontré de nombreux restaurateurs et producteurs pour découvrir davantage de facettes au terroir canadien.

Il y a des choses qui m’ont presque scié. Le goût [de certains aliments] me rappelle les émotions de mon enfance,font refont vivre des émotions de mon enfance.

Samuel Sirois, candidat canadien au Bocuse d'Or

Le sarrasin, le sureau et le vinaigre de pommes ancien figurent parmi ses ingrédients coup de coeur.

Toronto, ville de toutes les possibilités

Samuel Sirois constate que la scène culinaire torontoise est très dynamique.

C’est une ville en effervescence dans le milieu de la restauration les chefs se poussent et se motivent beaucoup entre eux. Le niveau de cuisine est très impressionnant.

Samuel Sirois, candidat canadien au Bocuse d'Or

De passage dans la Ville Reine pour participer à la Tablée des chefs, Samuel Sirois affirme que cet événement est une bonne pratique pour le Bocuse d’Or.

Dans le cadre de cet événement, les chefs doivent utiliser des aliments qui n’ont pas été vendus ou légèrement flétris afin de les transformer en bouchées gastronomiques.

Une des valeurs importantes du Bocuse, c’est d’éviter de gaspiller. C’est une contrainte que nous avons en compétition.

Samuel Sirois, candidat canadien au Bocuse d'Or

Au cours des prochaines semaines Samuel Sirois. Il s’envolera bientôt pour l’Asie avec l’un de ses entraîneurs, le chef Alvin Leung. Ensuite, lui et son commis, Alexy Jetté, perfectionneront ensuite leurs recettes de concert avec l’entraîneur Gilles Herzog en vue de la finale des Amériques du Bocuse d’Or prévue au printemps 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi