Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marjorie April
Audio fil du mardi 17 septembre 2019

Une pièce du Canadian Stage donne la parole aux souvenirs de survivants rwandais

Publié le

Une femme souriant à la caméra assise en studio
L'auteure Odile Garike (Kiki) Katese a écrit la pièce «The Book of Life» présentée par Canadian Stage.   Photo : Isabelle Gobeil

Le Canadian Stage ouvre sa saison 2019-2020 avec un exercice de mémoire et de recueillement avec la pièce The Book of Life, à l'occasion des 25 ans du génocide rwandais.

C’est l'artiste rwandaise Odile Garike (Kiki) Katese, qui depuis 2009, collectionne des lettres écrites par des veuves, des orphelins, des amis, mais aussi par des génocidaires. Leurs mots s’adressent personnellement aux personnes qui ont perdu la vie durant le massacre.

Les lettres ne reviennent pas sur ce qui s’est passé. On a déjà archivé le génocide avec de nombreux sites mémoriaux au Rwanda.

Odile Garike (Kiki) Katese

Bien qu’inspirée par les atrocités de 1994, où un million de personnes ont été assassinées, la pièce The Book of Life souhaite surtout faire vivre les mots que les survivants auraient aimé dire aux disparus.

Je veux “défaire” le génocide et en faire un processus de deuil empreint de sérénité. Pour moi, la parole est sacrée et tout commence avec le verbe. J’espère que quelque part, on réussit un peu à redonner vie aux personnes disparues de manière symbolique.

Odile Garike (Kiki) Katese

Seule sur scène, Odile Garike (Kiki) Katese, est accompagnée pas Ingoma Nshya (Les batteuses du Rwanda), un groupe féminin de percussions de renommée internationale.

The Book of Life, présenté en première mondiale par Canadian Stage est à l’affiche au Théâtre Berkeley jusqu’au 29 septembre.

D'après une entrevue d'Isabelle Gobeil

Chargement en cours