Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marjorie April
Audio fil du lundi 16 septembre 2019

Des jeunes qui ne sont pas prêts à avoir des enfants si leur avenir sur terre est incertain

Publié le

Aliénor Rougeot, activiste de l'environnement dans nos studios à Toronto.
Aliénor Rougeot, activiste de l'environnement qui est derrière la pétition "No Future Pledge".   Photo : Radio-Canada

À l'instar de Greta Thunberg, plusieurs jeunes tentent de tirer la sonnette d'alarme pour faire entendre leurs cris d'urgence aux générations qui sont peut-être sensibles à l'état de la situation. C'est le cas de Aliénor Rougeot qui présente une pétition intitulée Pas d'avenir, pas d'enfants (#NoFutureNotChildren) qui se veut une promesse de ne pas avoir d'enfants avant que les gouvernements passent à l'action quant aux changements climatiques.

L’activiste de l’environnement Aliénor Rougeot vient tout juste de commencer sa troisième année en économie et politiques publiques à l'Université de Toronto et explique que cette pétition est née de conversations entre jeunes activistes et se veut une question plutôt qu’une invitation, elle souhaite que les jeunes se questionnent sur leur avenir.

On a des modèles scientifiques qui nous montrent que l’on va vers un désastre écologique, ce n’est pas possible pour nous de penser même à avoir un enfant parce qu’on aurait l’impression de le mettre dans une situation dont nous on n’aurait pas envie [de vivre].

Aliénor Rougeot, activiste de l'environnement et étudiante à l'Université de Toronto.

Chargement en cours