•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La communauté roumaine de Toronto se réjouit de la victoire de Bianca Andreescu

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

La communauté roumaine de Toronto se réjouit de la victoire de Bianca Andreescu

Audio fil du mardi 10 septembre 2019
Elle embrasse le trophée les yeux fermés.

Bianca Andreescu embrasse le trophée remis à la gagnante des Internationaux des États-Unis, samedi, à New York.

Photo : Getty Images / Elsa

La mairesse de Mississauga, Bonnie Crombie, souhaite remettre les clés de la Ville à Bianca Andreescu pour souligner sa victoire historique aux Internationaux des États-Unis.

Bianca Andreescu continue à faire vibrer le pays et la communauté roumaine de la grande région de Toronto est particulièrement fière puisqu’elle est d’origine roumaine.

Les parents de Bianca Andreescu sont des immigrants roumains qui se sont établis au Canada pendant les années 1990. Crina Bud, professeure de roumain au Collège Glendon, explique que la victoire de la joueuse de tennis a eu un impact positif sur sa communauté.

C’est fascinant comment les sports peuvent mettre les gens ensemble [...] c’est source de solidarité et de joie partagée !

Crina Bud, professeure de roumain au Collège Glendon, mandatée par le Ministère de l'Éducation de la Roumanie

Plusieurs événements ont été organisés par la communauté roumaine dans le Sud de l’Ontario pour regarder les matchs de tennis. Crina Bud croit que les Roumains étaient portés à regarder les parties de tennis ensemble en grande partie parce que l’histoire de la famille de Bianca Andreescu est très roumaine et très canadienne en même temps.

Ses parents ont eu le courage de quitter leur pays, un pays secoué par le communisme [...] ils ont laissé tout derrière pour poursuivre leur rêve [...] dans un pays qui les a encouragés de garder leur identité.

Crina Bud, professeure de roumain au Collège Glendon, mandatée par le Ministère de l'Éducation de la Roumanie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi