•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

<em>Flashfood&nbsp;</em>: réduire le gaspillage alimentaire grâce à une application développée à Toronto

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

Flashfood : réduire le gaspillage alimentaire grâce à une application développée à Toronto

Audio fil du jeudi 13 juin 2019
Une affiche illustrant l'application Flash Food et son mode d'emploi.

Des aliments dont la date de péremption approche ou qui sont en surplus d'inventaire se retrouvent sur l'application Flash Food. Le programme est implanté depuis le mois de février au Maxi de Jonquière.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon-Lalancette

Mettre fin au gaspillage alimentaire par l'entremise de son téléphone intelligent. Voilà l'objectif fixé par une entreprise torontoise. L'application Flashfood permet d'acheter des produits à moitié prix qui sont sur le point d'être retirés des tablettes d'épicerie.

L'application a été testée par plusieurs épiceries cet hiver et elle est désormais disponible en Ontario dans certaines épiceries Real Canadian Superstore.

Le chef de l'exploitation (COO) de Flashfood, Cedric Samaha indique que les épiciers canadiens jettent l’équivalent de 3 milliards de dollars aux poubelles chaque année.

Le fonctionnement est simple. Le consommateur peut sélectionner et payer ses aliments dans l’application. Les produits achetés sont placés dans un sac et laissés dans une section Flashfood de l’épicerie.

Bien des épiceries tentent déjà de contrer le gaspillage alimentaire en étiquetant des produits sur le point d’être périmés à prix réduit. Cedric Samaha affirme que le service offert par son entreprise est un autre outil qui permet de bouger l’article avant sa date de péremption.

L’application a un avantage majeur : Tu peux contacter plus de personnes que juste une étiquette dans une épicerie, croit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi