Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marjorie April
Audio fil du lundi 10 juin 2019

Venus de la Suisse pour couvrir la finale de la NBA

Publié le

Olivier Riethauser, fondateur High5 Prod et le consultant Pierrot Winter.
Olivier Riethauser et Pierrot Winter sont les seuls Suisses qui ont obtenu une accréditation pour suivre la finale opposant les Raptors aux Warriors.   Photo : Radio-Canada / Sophie Vallée

Alors que les Raptors ne sont qu'à une victoire de devenir grands champions de la NBA pour la première fois, la finale retient l'attention partout sur la planète. Des journalistes des quatre coins du monde suivent d'ailleurs la phase finale des séries. C'est le cas du fondateur de la boîte de production High5prod, Olivier Riethauser, et de son collaborateur Pierrot Winter, venus de la Suisse.

Le basket est populaire en Suisse comme dans toute l'Europe. Ce n'est peut-être pas le sport le plus populaire, mais il y a des fans partout dans le monde., dit Olivier Riethauser.

Chez lui, la passion du basketball s'est transmise d'une génération à l'autre puisque son père a joué dans l'équipe de Suisse dans les années 1950. J'ai commencé un peu sur le tard. Il ne nous a pas du tout poussés dans la famille à jouer au basket, mais c'est venu tout seul. Mon grand frère a joué et par la suite moi aussi.

Olivier Riethauser a depuis troqué le ballon pour la caméra. Il produit des capsules sur l'envers du décor de la finale de la NBA pour Téléclub, un télédiffuseur suisse.

Olivier et Pierrot ne cachent pas leur allégeance pour les Warriors. Pierrot Winter a d'ailleurs grandi près de San Francisco. Il est un partisan de longue date de Golden State.

Ça me touche beaucoup de les voir réussir à ce point. Pendant plus de 20 ans, on a galéré, c'était la souffrance. C'était une équipe un peu ridicule qui ne faisait que des mauvais choix. Depuis quelques années, ça cartonne.

Pierrot Winter

Avant d'être partisans d'une équipe, Olivier et Pierrot sont d'abord des passionnés de basketball. Ils admettent que les Raptors présentent des qualités qui les démarquent.

Le jeu des Raptors, je dois avouer, est de plus en plus collectif. [...] Et il y a l'intelligence de jeu de Kawhi. Ça fait toute la différence. Il bonifie ses coéquipiers, c'est génial.

Olivier Riethauser

Le 5e match de la finale de la NBA aura lieu lundi soir, à Toronto, à 21h.

Chargement en cours