•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les systèmes d'alerte en cas d'urgence nucléaire sont-ils efficaces ?

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

Les systèmes d'alerte en cas d'urgence nucléaire sont-ils efficaces ?

Audio fil du mardi 7 mai 2019
Une turbine à vapeur.

La centrale nucléaire de Darlington, à Courtice, en Ontario, le 30 octobre 2014

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Les résidents de la région Durham ont peut-être entendu une sirène ou reçu un appel du système d'alerte public mardi. Ce sont des alertes qui seraient envoyées s'il y avait une urgence de nature nucléaire à Darlington ou à Pickering.

Quatre centrales nucléaires sont en fonction au Canada, dont trois en Ontario. Le test de système d’alerte est un rappel qu’un accident nucléaire, bien qu’extrêmement rare, n’est pas impossible.

Guy Marleau, professeur titulaire au Département de génie physique de l’École polytechnique, explique que ce genre de système d’alerte est efficace puisqu’il peut éventuellement sauver la population.

Ça fait en sorte que les gens comprennent ce qu’il faut faire lors d’un accident nucléaire. Par exemple : rester à la maison, fermer la ventilation et prendre des capsules d’iode.

Guy Marleau, professeur titulaire au Département de génie physique de l’École polytechnique

Faut-il craindre vivre à proximité d’une centrale nucléaire? L’expert en génie physique se veut rassurant. Il précise même qu’il a vécu à moins de 10 kilomètres d’une centrale en France

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi