•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quoi faire quand l’actualité peut être choquante pour les enfants?

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

Quoi faire quand l’actualité peut être choquante pour les enfants?

Audio fil du mardi 19 mars 2019
Une femme pleurant la mort d'une proche lors de la cérémonie qui a rendu hommage aux 17 victimes éthiopiennes de l'écrasement du Boeing 737, dont huit membres d'équipage et neuf passagers.

Une femme pleurant la mort d'une proche lors de la cérémonie qui a rendu hommage aux 17 victimes éthiopiennes de l'écrasement du Boeing 737, dont huit membres d'équipage et neuf passagers.

Photo : Getty Images / Jemal Countess

Plusieurs événements traumatisants sont survenus récemment sur la scène internationale : l'écrasement d'un Boeing 737 Max en Éthiopie, la tuerie dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande et la fusillade aux Pays-Bas. Comment aborder ces situations tragiques avec les jeunes?

Le point de départ, c’est d’écouter nos enfants. Souvent, on veut trop leur en offrir.

Suzanne Filion, psychologue

Suzanne Filion est psychologue et vice-présidente du développement et de l'intégration à l'Hôpital Général de Hawkesbury et district. Elle explique qu’il faut s’adapter selon l’âge de l’enfant.

Plus l’enfant est jeune, plus le parent devrait faire attention aux informations qu’il partage.

La psychologue précise qu’il est important de poser des questions pour comprendre comment l’enfant se sent.

Le parent devrait également dire la vérité, avec des faits, pour aider l’enfant à comprendre la situation donnée.

Ce n’est pas nécessaire de donner tous les détails : le nombre de personnes décédées, comment sont-elles décédées ou décrire les scènes.

Suzanne Filion, psychologue

Suzanne Filion souligne que les parents devraient également limiter le temps d’écran. La télévision ne devrait pas être ouverte en permanence puisqu’un enfant peut vivre un traumatisme en voyant des scènes tragiques.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi