Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marjorie April
Audio fil du lundi 11 février 2019

La psychologie d'un tueur en série avec Stéphane Bourgoin

Publié le

On voit une illustration judiciaire de l'assassin Bruce McArthur en train d'écouter le réquisitoire de la Couronne sur la détermination de sa peine.
L'assassin Bruce McArthur écoute le réquisitoire de la Couronne sur la détermination de sa peine.   Photo : Radio-Canada / Pam Davies

Qu'est-ce qui pousse quelqu'un à tuer à répétition? Y a-t-il un profil type du tueur en série ou des signes avant-coureurs? Stéphane Bourgoin, auteur et spécialiste des tueurs en série, explique qu'il est pratiquement impossible de détecter ces meurtriers puisqu'ils ont souvent une personnalité isolée.

L’expert français s’est intéressé à la psychologie des tueurs en série, il y a 40 ans, quand sa compagne de l’époque s’est fait assassiner par un tueur en série.

Il a depuis écrit soixante livres sur le sujet et a rencontré près de quatre-vingts tueurs en série, dont Ed Kemper et Charles Manson, afin de comprendre leurs motifs.

M. Bourgoin indique que le premier passage à l’acte criminel pour un tueur en série reste toujours un mystère.

Selon lui, ces tueurs sont souvent des personnes très introverties, voire antisociales.

Ils ne communiquent pas beaucoup, mais ils vivent une vie fantasmatique qui est plus importante à leurs yeux que la vie réelle. Ils ont généralement un désir de toute puissance.

Ils veulent contrôler leurs victimes et rêvent de devenir en quelque sorte l’égal de Dieu.

Stéphane Bourgoin, auteur et spécialiste des tueurs en série.

Peut-on qualifier les tueurs en série de « malades mentaux »?

« Absolument pas », selon Stéphane Bourgoin. Il indique que dans 98 % des cas, les tueurs en série sont complètement responsables de leurs gestes puisqu’ils savent différencier le bien du mal au moment où ils commettent leurs crimes.

Leurs actes sont donc souvent prémédités. M. Bourgoin ajoute que, de règle générale, ces tueurs n’ont pas le moindre remords.

Pour eux, tuer, c’est comme pour vous et moi quand on se débarrasse d’un mouchoir en papier usagé. La victime est totalement dépersonnalisée.

Stéphane Bourgoin, auteur et spécialiste des tueurs en série.

Stéphane Bourgoin refuse de qualifier ces tueurs de monstres, car ce serait de les mettre sur un piédestal.

Selon lui, ce sont des être humains qui commettent des actes odieux et monstrueux. Il conclut en disant qu’il ne ferme pas la porte à une éventuelle rencontre avec Bruce McArthur.

Chargement en cours