Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marjorie April
Audio fil du vendredi 30 novembre 2018

Hanoukka : gourmandises et traditions familiales de l’auteure Arianne M. Matte

Publié le

Une table avec une latke géante, des beignets soufganiyot, de la crème sûre et de la compote de pommes.
Des gourmandises telles que les latkes et les soufganiyot sont des produits frits.   Photo : Radio-Canada / Jonathan Bouchard

CHRONIQUE | Le 2 décembre marque le début de la Hanoukka. Cette fête juive s'étend sur huit jours et souligne la reprise du deuxième temple de Jérusalem par les Maccabées.

Une chronique de Jonathan Bouchard

L’auteure franco-ontarienne Arianne M. Matte partagera les traditions de cette fête à l’occasion d’un atelier présenté au Salon du livre de Toronto.

Hanoukka rend Arianne M. Matte nostalgique. Son frère et elle allumaient la shamash, la bougie centrale de la menorah, le chandelier à sept branches, et se souviennent des prières et rituels de la fête.

Je me rappelle d’une confiance que ma mère avait en moi pour me laisser manipuler du feu… ce qu’on avait pas le droit de faire le reste de l’année bien sûr.

Arianne M. Matte, auteure

L’huile et la lumière

Le miracle de la fiole d'huile caractérise aussi cette victoire des Maccabées.

Grâce à l'huile, selon les textes religieux, il est possible d'allumer pendant huit jours la menorah du temple qui d'habitude n'a que des réserves pour une journée.

C’est pour cette raison que l'on savoure les beignets (soufganiyot) et les galettes de pomme de terre (latkes).


Latke grand format

Adaptation d'une recette de Marisa McClellan

Ingrédients

  • 2 grosses pommes de terres Russet
  • 3 cuillerées à table d’huile d’olive
  • 2 oeufs (ou l’équivalent en substitut d’oeuf)
  • ¼ de tasse de fromage parmesan (facultatif)
  • 2 cuillerées à table d’oignons verts
  • 1 cuillerée à table d’aneth (ou de fines herbes au choix)
  • 1 oignon de taille moyenne
  • Sel et poivre au goût

Méthode

  1. Préchauffer le four à 425 Farenheit.
  2. Éplucher les pommes de terre et hacher à l’aide d’une râpe ou d’un robot culinaire. Déposer les pommes de terre râpées et l’oignon dans des feuilles de papier essuie-tout. Presser le tout pour retirer le maximum d’eau. Reposer.
  3. Dans un grand bol, battre les oeufs, combiner le fromage, les fines herbes, le sel et le poivre. Incorporer les pommes de terre et l’oignon au mélange.
  4. Verser l’huile dans la poêle en fonte et chauffer.
  5. Quand l’huile est bien chaude, déposer le mélange de pommes de terre dans la poêle en prenant soin d’égaliser la surface. Cuire à feu moyen élevé pendant 5 à 6 minutes ou jusqu’à ce que le bas commence à brunir.
  6. Poursuivre la cuisson au four pendant 8 à 10 minutes.
  7. Quand la galette semble ferme. Faire griller le dessus jusqu’à ce que la surface soit dorée et croustillante.
  8. Retirer du four et laisser reposer quelques minutes.

Chargement en cours