•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Shakespeare, l'auteur le plus adapté au cinéma

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

Shakespeare, l'auteur le plus adapté au cinéma

Audio fil du vendredi 10 août 2018
William Shakespeare

William Shakespeare

Photo : AP Photo/Lefteris Pitarakis

CHRONIQUE | Éric Veillette nous propose une sélection de films inspirés par les œuvres de Shakespeare. Dès sa création, le cinéma muet s'empare des textes shakespeariens pour créer des courts-métrages. La première adaptation remonte à 1899 et présente une très courte version de King John.

Laurence Olivier et Kenneth Brannagh

Avec l’arrivée du cinéma parlant, les adaptations se poursuivent avec plus de succès.

Éric Veillette souligne en particulier les trois adaptations signées Laurence Olivier, à la fois metteur en scène et acteur principal dans Hamlet, Henry V et Richard III.

Dans les années 1990, Kenneth Brannagh, un autre acteur britannique, s’attaque à Shakespeare, avec Henry V, Much Ado About Nothing, et Hamlet.

Un auteur toujours aussi moderne

Quand vient le temps d’adapter Shakespeare, la question se pose : doit-on respecter l’époque élisabéthaine à laquelle le texte a été écrit ou est-ce qu’on remet la pièce au goût du jour?

Plusieurs réalisateurs se prêtent à l’exercice d’amener Shakespeare dans le monde moderne.

  • En 1995, Ian McKellen prête ses traits à Richard III dans un film ancré dans une Angleterre fictivement fasciste. Il s’inspire du climat politique de l’Allemagne des années 30. Un monde où Richard III côtoie la Reine Elizabeth II.
  • En 1996, Baz Lurhman séduit toute une génération d’adolescents avec son Roméo&Juliette. Cette explosion de culture populaire fait de Leonardo DiCaprio et Claire Danes de grands héros romantiques. On est loin de Vérone en Italie. Nous sommes plutôt à Verona Beach en Californie. Les épées laissent la place aux fusils et les mots de Shakespeare sont livrés de façon tellement moderne qu’ils n’ont pas eu besoin d’adaptation.
  • En 1999, peu de gens se rendent compte que le film 10 Things I Hate About You (10 choses que je déteste de toi) est en fait une adaptation de la pièce The Taming of the Shrew (La mégère apprivoisée). Cette comédie romantique lancera la carrière de Julia Stiles, qui pour bien des adolescentes représente dans ce film une icône féministe, mais surtout celle du défunt Heath Ledger.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi