•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

Le Veg Food Fest de retour à Toronto

Audio fil du vendredi 8 septembre 2017
Des produits végétaliens

Des produits végétaliens

Photo : Radio-Canada

Le Veg Food Fest aura pignon sur rue au Centre Harbourfront de Toronto du 8 au 10 septembre. Il est ironique de constater que le plus important événement végétarien en Amérique du Nord se déroule dans la ville surnommée Hogtown en raison des abattoirs de porc qui avaient pignon sur rue dans la rue et reconnue pour son sandwich au peameal bacon.

Un texte de Jonathan Bouchard

Cet événement attire plus de 50 000 végétariens, végétaliens et de nombreux omnivores curieux.

Quelque 140 exposants présentent leurs produits et services au Veg Food Fest. Il y a également des dégustations, des ateliers culinaires ainsi que des discussions sur l’alimentation et le bien-être des animaux.

Un engouement à la hausse

Frédéric Boucher, directeur des ventes d’Aliments Gusta, une compagnie qui vend et distribue des saucisses à base de seitan et de « fromage » végétalien, se réjouit de l’intérêt grandissant pour le végétalisme. Selon lui, cet engouement n’est pas un feu de paille.

C’est vraiment une question environnementale, éthique animale et la santé. Il y a comme trois grands piliers de pourquoi le végétarisme et le végétalisme sont là pour rester et de plus en plus.

Frédéric Boucher, directeur des ventes, Aliments Gusta

Frédéric Boucher signale que certaines corporations américaines qui vendent des produits à base de viande ont acheté des compagnies qui produisent des aliments végétaliens, car il y a un marché à développer.

Une assiette de « fromage » aux noix, accompagnée de craquelin et de saucisses au seitanAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une assiette de «fromage» aux noix, accompagnée de craquelin et de saucisses au seitan

Photo : Radio-Canada / Jonathan Bouchard

Véganisme et convictions

L’activiste, auteure et directrice générale de la SPCA de Montréal, Élise Desaulniers sera au Veg Food Fest. Elle participera à une table ronde sur les liens entre le végétalisme et le féminisme.

Elle s’est convertie au végétalisme il y a une dizaine d’années après avoir complété des lectures philosophiques sur le bien-être des animaux.

 

La conversion s’est faite de manière graduelle. L’auteure de Défi végane 21 jours, indique qu’il y a désormais plus de ressources disponibles, particulièrement en français.

Même si le végétalisme est un courant moins obscur, Élise Desaulniers admet qu’une stigmatisation existe encore dans certaines sphères.

On va entendre des jugements, on va entendre des commentaires négatifs. On doit s’improviser spécialistes de la nutrition tout d’un coup parce qu’on va nous poser plein de questions... On nous demande de nous justifier.

Élise Desaulniers, activiste, auteure et directrice de la SPCA de Montréal

Élise Desaulniers croit que le Veg Food Fest joue un rôle de sensibilisation important et permet d’informer les gens sans forcément tomber dans des cours de philosophie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi