•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des conseils pour sauver vos recettes

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

Des conseils pour sauver vos recettes

Rattrapage du vendredi 29 mai 2020
Les mains d'un homme qui retire un gâteau brûlé du four.

Un gâteau trop cuit peut-être sauvé avec un peu de sirop ou encore être utilisé pour faire une bagatelle.

Photo : getty images/istockphoto / lolostock

CHRONIQUE | Le confinement en a poussé plus d'un aux fourneaux. Plusieurs en profitent pour développer de nouvelles aptitudes culinaires et essayer de nouvelles recettes. Afin d'éviter le gaspillage alimentaire, Jennifer Bartoli offre ses conseils au micro de Jonathan Bouchard pour se tirer de l'embarras si une recette tourne au vinaigre.

Un plat trop salé?

Une salière est tombée et une petite pile de sel est à côté.

Bien utiliser le sel est un art

Photo : iStock / Sebalos

Jennifer Bartoli recommande, si possible, de doubler la recette tout en prenant soin d’éviter d’ajouter du sel supplémentaire, bien sûr! Autre solution de rechange : ajouter de l’eau à la recette. Attention cependant de ne pas diluer le reste des saveurs. La styliste culinaire rappelle que certains ingrédients tels que les câpres, les olives ou la sauce soya sont déjà très salés. L’ajout du sel doit donc se faire avec modération.

Un plat trop épicé?

Des piments forts longiformes alignés sur une planche de bois.

Des piments forts.

Photo : iStock

Si un plat est trop épicé, il est facile de rectifier le tir en ajoutant un agent sucrant, tel que du sucre blanc, du miel ou du sirop d’érable. Jennifer Bartoli propose aussi d’ajouter un ingrédient crémeux. Elle cite en exemple les lassis ou sauces raïta à base de yogourt qui accompagnent souvent des mets épicés.

Autre conseil à garder en tête coûte que coûte en cuisine : assaisonner les plats légèrement et ajuster le tir. Il est toujours plus facile d’ajouter de l'assaisonnement plutôt que d’en réduire la concentration.

Un gâteau trop cuit?

Un cure-dents, un sirop simple composé de parts égales d’eau et de sucre suffisent pour donner un nouveau souffle à un gâteau. Jennifer Bartoli suggère aussi de transformer un gâteau trop sec en autre chose. Il peut également être coupé en cubes pour créer une bagatelle ou encore remplacer les doigts de dames d’un tiramisu!

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi