•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La danse pour garder le moral pendant la pandémie

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

La danse pour garder le moral pendant la pandémie

Rattrapage du mardi 26 mai 2020
Un mère danse avec ses deux filles dans un salon.

Chrystelle Maechler invite les gens à danser.

Photo : iStock / kate_sept2004

CHRONIQUE | Chrystelle Maechler nous invite cette semaine à danser! Aucun équipement n'est nécessaire, pas non plus de partenaire. Il ne faut que l'envie de bouger et de se faire du bien, tout en travaillant sa coordination.

D’une part, de nombreux studios de danse et centres sportifs offrent des cours en ligne, gratuits ou à prix modiques. Et dans certains quartiers, certains instructeurs organisent des séances dans des parcs et des ruelles, pour préserver la distanciation sociale tout en vivant une vraie rencontre humaine.

Et d'autre part, si les boîtes de nuit vous manquent, il existe des initiatives, dont le Club Quarantine, où un DJ vous fait danser sur Zoom tous les soirs à 21 h.

Autre piste pour laisser aller ses élans chorégraphiques : se tourner vers Tik Tok afin de relever un défi avec les membres de sa famille et ses compagnons de confinement.

Peu importe votre sens du rythme ou vos préférences, Chrystelle Maechler n'insiste que sur un seul conseil : dansez librement!

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi